Représentations

Navigation

Marche des fiertés 3 Juin 2017

2017-06-19 07:06:44

Le 3 juin dernier, la Combatucada a mené le cortège de la marche des fiertés LGBT, fort en couleurs et en rythmes, dans une ambiance plus que festive.

Après une minute de silence pour les victimes de l'oppression en Tchétchénie et partout ailleurs, nous avons continué la marche, pour ensuite rencontrer un groupe de Civitas (association catholique intégriste) avec une banderole homophobe.

La combatucada a continué à jouer, symbole de résistance à cette idéologie oppressante et insoutenable. La police est ensuite intervenue en douceur pour leur demander de partir. Le cortège a continué sans nouvelle embûche pour terminer sous la pluie au jardin de ville. Les tambours ont continué de vibrer sous la pluie, avec des batteurs et des danseurs infatigables !


Revue Silence1

Revue Silence1


La Combatucada ne manquerait pour rien au monde cette manifestation, comme les années passées : Marche des fiertés 2014, Marche des fiertés 2015, Marche des fiertés 2016


Soirée de soutien à la ZAD de Bure 24 Mai 2017

2017-06-14 18:00:26

Une soirée de soutien à la ZAD de Bure était organisée ce 24 Mai à l'Ahwahnee. Notre troupe était invitée à lancer la soirée de concerts.

Une quinzaine de nos percussionnistes se sont donc appliqué à mettre de l'ambiance en début de soirée. Satisfaits de notre prestation, on a bu des canons...

combatucada_concertBureAhwahnee24Mai2017

Un verre dans ton conseil 22 Mai 2017

2017-06-14 17:39:05

Solidaires et les bibliothèques appellent à se rassembler à 17h30 devant la mairie pour faire du bruit pour des locaux décents pour sud et contre les fermetures des biblis!

En plus du soutien à Sud concernant la question des locaux, l'appel des agents de la ville c'est "un ver/vert/verre dans ton conseil"... L'idée est de venir chacun avec un peu à boire et à manger, de créer un temps convivial pour que les gens présents se rencontrent et échangent autour de la politique locale mais pas que ...

L'idée est aussi de soutenir les habitants venus présenter leurs propositions alternatives concernant les bibliothèques impactées par des fermetures et des transformations.

combatucada_UnVerreDansTonConseil22Mai2017

Deuxième tour social et populaire 7 Mai 2017

2017-06-13 08:28:30

ULTRA-LIBÉRALISME OU FASCISME : LE COMBAT COMMENCE LE SOIR MÊME !!

En cette période, où nous citoyen-ne-s, avons le choix entre l'ultra-libéralisme et un fascisme à peine déguisé, il est important de montrer au vainqueur de l'élection qu'il (ou peut être elle...) devra compter sur une forte mobilisation populaire.

Nous étions des centaines de milliers dans les rues au printemps dernier contre la loi El Khomri, nous serons encore plus nombreux-se-s dans les rues à combattre la politique de celui ou celle qui l'emportera au soir du 7 mai.

Ce Dimanche 7 Mai, la Combatucada participe à ce premier grand rassemblement, populaire et combatif.

Un article sur Place Grenet

Premier Mai 2017

2017-06-13 08:16:44

La Combatucada est une nouvelle fois présente au défilé du premier Mai.

Partie de la gare à 14h, la Combatucada, accompagnée d'un cortège de 4000 personnes, a parcouru le cours Jean-Jaurès et les boulevards pour rejoindre la place de Verdun. CGT, Solidaires, Attac, FSU... d'innombrables organisations et associations agitent leurs drapeaux. Quand beaucoup appellent à faire barrage contre le FN, la Combatucada refuse également que soit imposé le capitalisme du programme d'Emmanuel Macron.

Muguet



IMG_3677 par ledauphinelib

Rencontres de l'Atelier Paysan 29 avril 2017

2017-05-01 08:30:00

Les Rencontres 2017 de l’Atelier Paysan ont eu lieu les 28, 29 et 30 avril en Drôme, à la ferme des volonteux à Beaumont-lès-Valence. Au programme : AG, débats, visites de fermes, chantiers et concerts... 3 jours pour fêter l’autoconstruction et causer souveraineté technologique des paysans !

 

combatucada_atelier_paysan_2017 combatucada_atelier_paysan_2017


[ATELIERS ET CONFÉRENCES]

 

Conférences Vendredi 28 avril :
- 100% autonome en énergie à la ferme ? Rêves, réalités, limites…
[Atelier d’échange] avec Jean Philippe Valla, paysan du Trièves
Echangeons sur les possibilités techniques d’être plus autonomes sur la ferme en énergie et les réalisations existantes. Jean Philippe est l’auteur d’un manuel pratique sur le Biogaz et sur l’autoconstruction d’une installation de méthanisation à la ferme (Éditions de Terran).
-Le Sacrifice des paysans, une catastrophe sociale et anthropologique
[Conférence] avec Pierre Bitoun sociologue du monde rural
Pourquoi les sociétés modernes ont-elles décidé de sacrifier les paysans ? De ce véritable ethnocide, qui a empêché l’alternative au capitalisme dont une partie des paysans était porteuse, nous n’avons pas fini, tous, de payer le prix. (Présentation du livre Le Sacrifice des paysans, éditions L’Échappée)
Conférences Samedi 29 avril :
- La gestion par les normes : dernière étape de l’industrialisation de l’agriculture
[Atelier d’échange] avec Yannick Ogor, maraîcher et éleveur de Bretagne
Yannick, agriculteur et ancien animateur de la Confédération paysanne, décortique la surenchère de normes venues de l’administration, comme outil de l’assujettissement des agriculteurs à la logique industrielle. Il est auteur du livre Le Paysan impossible, récit de luttes (à paraitre en mai 2017)
- Le Retour des communs : la crise de l’idéologie propriétaire
[Conférence] de Benjamin Coriat, économiste
Autour des « communs » se noue aujourd’hui un espoir fort de transformation sociale à partir d’institutions ou d’entreprises proposant des ressources en accès ouvert. Mais que signifient commun, bien commun ? Un éclairage sur un mouvement dont se réclame l’Atelier Paysan.
Conférences Dimanche 30 avril :
- S’interroger sur le dimensionnement de l’outil de production des fermes : l’impact de la fiscalité et du modèle économique des fermes
[Atelier 1] avec Denis Gaboriau, ancien président de la FNCIVAM
L’endettement, le surinvestissement, par une recherche de productivité maximale du travail, pèsent sur le modèle économique de nombreuses fermes. Denis présentera un comparatif de 2 fermes laitières de l’ouest, l’une "intensive-conventionnelle" l’autre "autonome-économe". Nous analyserons les résultats et les conséquences de ces systèmes différents. Ainsi que l’influence, de la fiscalité et des aides, sur le mal-investissement.
- État des lieux et perspectives du matériel utilisé en énergie animale
[Atelier 2] avec Jean-Louis Cannelle, paysan éleveur de Comtois et fondateur du CERRTA
La recherche sur les machines à traction animale s’est arrêtée brutalement à l’arrivée du tracteur, fer de lance d’une révolution agro-industrielle conduite à marche forcée. Qu’en est-il aujourd’hui des dynamiques dans le secteur ?- Industrialisation du vivant, déqualification et reconquêtes paysannes depuis 1900
[Conférence] de Christophe Bonneuil et Céline Pessis, historien.ne.s
Revenons sur l’industrialisation du vivant et des semences, la genèse du catalogue, du paradigme de la sélection moderne, de la dévitalisation du sol, la perte de diversité cultivée et la déqualification paysanne. En contrepoint, la défense du sol et des savoirs low-tech aux débuts de l'Agriculture Biologique, puis de la lutte anti-OGM et les reconquête

[CHANTIERS PARTICIPATIFS ET INITIATIONS]


SAMEDI 14H00 - 19H00
DIMANCHE 09H00 - 19H00
Venez vous former au travail des métaux tout au mogn du weekend : conversion du parc matériel de la ferme au triangle d’attelage (pour tracteur et micro-tracteur), constructions de barre porte-outils, d'un four à bois, d'un charriot maraîcher, initiations diverses au travail des métaux...

[VISITES DE FERMES]


VENDREDI 28 AVRIL
15H30 – 16H30 – 17H30
.....Départs des visites de la Ferme des VolonteuxSAMEDI 29 AVRIL
09H00 (retour 14H00)......Départ de visite de fermes d’autoconstructeurs en Drôme / Ardèche / Isère

14H00 (retour 19H00)......Départ de visite de fermes d’autoconstructeurs en Drôme / Ardèche / Isère


DIMANCHE 30 AVRIL
08H00
(retour 13H00)......Départ de visite de fermes d’autoconstructeurs en Drôme / Ardèche / Isère


19H00 / Fantazio (carte blanche déambulatoire)
Le contrebassiste, chanteur et performer Fantazio, trimbale sa pomme de crooner indélébile depuis une vingtaine d’années aux quatre coins des musiques hors-norme. Tour à tour one-man band furieux, improvisateur agité, agitateur populaire, poète et acteur solitaire, jazzman bordélique…
http://www.fantazio.org/

A partir de 20H00

/ René Lacaille
De l’air ! Hissons les voiles, vers les chants de canne à sucre réunionnais. Accordéon et créole, croisés par les rythmes venus d’Afrique ou de plus loin, René Lacaille le troubadour fait escale aux Volonteux pour lancer cette soirée endiablée.
http://www.renelacaille.net/biography/

/ Fantazio & le Mobile Social Service
Sorcier, chaman, voilà Fantazio attelé du groupe Mobile Sociale Service, pour pousser les cris et les rythmiques primitives dans nos derniers retranchements. Laissez-vous faire, vous n’en sortirez pas avec un œdème…
http://www.fantazio.org/

/ Sarah Murcia & Gilles Coronado
Elle contrebassiste, lui guitariste, tous deux musiciens de talents, nous proposent en duo un concert inédit de free-techno à danser.
http://www.sarah-murcia.fr/Projets

00H00 / Gipsy Sound System Orkestra
Ils sont suisses, ou bien ! Ska, indian, balkan, latino et java swing mêlant acoustique et électro mix. Le groupe tourne dans tous les bons festivals d’Europe, d’Asie ou d’Amérique Latine, pour déhancher les corps et faire sauter tout ce qui boude. Et c’est d’la dynamite…
http://www.gypsysoundsystem.com/bio/

[CONCERTS SAMEDI 29 AVRIL]

A partir de 19H00 et jusqu’au petit matin


/ JEF
Clown corniste des alpes


/ EACHCOCK SYNDROME
Rock dansant


/ COMBATUCADA
Le rythme de l’insurrection


/ SCÈNE OUVERTE


www.latelierpaysan.org/Rencontres-avril-2017


Revue Silence Mai 2017

2017-04-28 09:17:08

Cet article relate une représentation littéraire.

La revue Lyonnaise Silence nous a sollicité à la rédaction d'un article dans leur canard. Nous avons donc collectivement, mûrement, collégialement, longtemps réfléchi à son élaboration et ne sommes pas peu fièr-e-s du résultat.

Revue Silence1

Revue Silence1

Revue Silence1


combatuc_revue silence.pdf


>> Photos

Féministes en manif contre le patriarcat - 11 Mars 2017

2017-04-19 08:32:34

Le nouveau collectif "Féministes contre le patriarcat" organise une manifestation entre femmes, lesbiennes, trans et intersexes, "pour prendre la rue avec nos colères, nos joies et nos luttes". Au départ de la tour Perret au Parc Paul Mistral, les nanas de la troupe accompagnent la manifestation tout au long de sa déambulation dans les rues de Grenoble, et ce malgré la fatigue accumulée au cours d'une première manif pour le logement partie deux heures plus tôt.

Texte de présentation du collectif : Nous sommes un collectif qui s’est formé il y a quelques mois dans la perspective d’organiser des évènements autour du 8 mars, journée en hommage aux luttes pour les droits des femmes. Ces droits sont toujours menacés et insuffisants, tous comme le sont plus largement les autres personnes cibles du patriarcat souvent invisibilisées. Des luttes sont donc toujours à mener.

C’est pourquoi nous avons choisi de nous réunir en non-mixité entre personnes cibles du patriarcat (femmes, lesbiennes, trans’, intersexe).

Par partriarcat nous entendons un système de domination par lequel les hommes cisgenre [2] dominent au niveau social, économique, politique et psychologique. Cela se traduit par des discriminations dans de nombreux domaines (travail, école, famille, dans la rue, etc.).

En plus du sexisme, les personnes cibles du patriarcat peuvent être généralement cibles d’autres systèmes d’oppression comme le racisme, l’islamophobie, la transphobie, la lesbophobie, le validisme, l’âgisme, le classisme [3], etc. Tous ces systèmes marchent main dans la main et nous voulons les combattre tous.

Nous voulons nous démarquer des féminismes qui excluent de fait des personnes confrontées à des oppressions multiples et qui ne correspondraient pas à leur modèle de la « femme libérée ».

 

Ces visions du féminisme sont dangereuses et nous divisent dans la lutte contre le patriarcat. Elles cautionnent des politiques et nourrissent une pensée raciste et islamophobe. Nous voulons lutter pour l’émancipation individuelle et collective de tou·te·s, une émancipation choisie par les personnes concernées. Nous nous soutiendrons dans nos choix quel qu’ils soient, et nous serons solidaires dans nos luttes. On nous veut divisé·e·s, la solidarité est notre force et notre arme.


feministes11mars2017.jpg


Réquisition Go - 11 Mars 2017

2017-04-17 08:05:07

Ce Samedi 11 Mars, à l'appel de l'assemblée des locataires, mal logé-es et sans logement et du Droit au Logement 38, la Combatucada accompagne la manifestation réclamant l'arrêt des expulsions, la réquisition des bâtiments vides et la baisse des loyers pour tou-te-s.

En marge de la biennale Villes en transition officielle, la longue marche à laquelle participaient un millier de personnes était organisée pour faire appliquer par les décideurs politiques (mairies, métropole et préfecture de l’Isère) la loi de réquisition et plus largement le droit au logement pour toutes et tous.

Le rendez-vous est donné à l’arrêt de tram Grand’ Place, avec un point de chute au camp Valmy, mais notre troupe a du s'arrêter un peu avant la fin pour que les filles de la Combatucada se rendent à la manif féministe organisée dans la foulée.


requisitionGoTract11Mars2017


Communiqué de presse de l’assemblée des locataires, mal logé.es et sans logement et du Droit au Logement 38 du samedi 11 mars 2017

Aujourd’hui, nous étions un millier de personnes à défiler dans les rues de Grenoble, de Grand-Place au Parc Valmy, pour faire appliquer par les décideurs politiques (mairies, métropole et préfecture de l’Isère) la loi de réquisition et plus largement le droit au logement pour toutes et tous.

Locataires mis en difficulté par les loyers et les charges trop chères, demandeurs d’asile sans logement, sans papiers, personnes sans domicile, étudiant.es précaires et/ou étrangers victimes de l’incendie du bloc 3 de Condillac, squatteurs en voie d’expulsion : tous et toutes ont répondu à l’appel et ont pu exprimer leurs différentes revendications qui convergeaient vers trois mots d’ordre adressés aux pouvoirs publics :

  • L’arrêt immédiat des expulsions
  • La réquisition des bâtiments vides de l’agglomération pour reloger les personnes menacées d’expulsion ou à la rue.
  • La baisse des loyers et des charges dans le privé comme dans le public.

Après s’être arrêtés devant les sièges d’Actis, de l’Opac 38 et de Grenoble Habitat, devant les tour du Village Olympique appartenant au Crous, dont l’une est privée d’électricité tandis que dans une autre ont été relogés des étudiants sinistrés par l’incendie de Condillac, devant l’OFII, devant un squat situé au 106 rue des Alliés menacé d’expulsion, devant le Crédit Agricole racheté par la mairie de Grenoble, tous ont convergé au Parc Valmy pour soutenir les demandeurs d’asile y campant depuis trois semaines avec le soutien de l’Assemblée des locataires, mal logé.es et sans logis. S’y est tenu une conférence de presse avec notamment la participation de Jean-Baptiste Eyraud, porte parole de la Fédération Droit Au Logement , de Gus Massiah, cofondateur des Forum Sociaux Mondiaux et de la Coalition Européenne d’Action pour le Droit au Logement et à la Ville.

Lors de cette conférence de presse a été réaffirmée que malgré l’occupation depuis le mois de juin 2016 du 6, rue Jay par l’Assemblée des locataires, mal logé.es et sans logis, bâtiment appartenant à la Mairie de Grenoble, aucune mesure n’a été prise qui aille dans un sens de justice sociale : encore aujourd’hui, environ 4000 personnes sont à la rue en Isère et selon l’INSEE, 10000 logements sont vides devant l’agglomération. Le mouvement de colère, de convergence et d’action d’aujourd’hui ne s’arrêtera pas à aujourd’hui, il s’agit au contraire d’une première pierre à quelques semaines de la fin de la trêve hivernale.

L’assemblée des locataires, mal logé.es et sans logement et le Droit au Logement 38


11mars2017DAL38

Mobilisation contre le projet de poubelle nucléaire à Bure - 13 Février 2017

2017-03-12 16:08:05

Le collectif grenoblois en soutien aux luttes contre les GP2I (Grands Projets Inutiles et Imposés) nous a convié ce lundi 13 février 2017 à 18h30 place Notre Dame à un enfouissement de déchets radiofestifs.

Une manif était donc organisée ce jour-là en soutien à la lutte contre le projet d'enfouissement de déchets nucléaires à Bure dans La Meuse à l’abri des regards pour mieux dissimuler les dangers du nucléaire à la société civile, tout en déforestant une zone naturelle et sans nous rendre de comptes sur les nombreux dangers de cette installation coûteuse. Les manifestants, notre batucada et les clowns activistes ont donc usé de leur radioactivité en déambulant entre la Place Poulat et la place Notre Dame.

Cette manifestation faisait suite à l'appel des opposants à défendre le lieu face aux menaces d’expulsion (rassemblement prévu à Bure du 14 au 18 février), plus d'infos sur le site vmc.camp

Soyons nombreux à dire non au nucléaire et son monde.


Bure Stop

Manifestation régionale en soutien avec les migrant-e-s 21 Janvier 2017

2017-01-22 10:44:42

A l'appel de la coordination Rhône-Alpes de soutien des sans-papiers et des migrants, une manifestation était organisée ce 21 Janvier dans les rues de Grenoble.

Quelques centaines de personnes ont donc déambulé de la Place Félix Poulat à la préfecture accompagnées par la Combatucada qui a tenté de réchauffer le climat des plus frisqué ce jour-là. En fin de journée nous avons pu jouer avec les enfants de la BatucaVI ayant rejoint le rassemblement devant la préfecture. On a encore pris une belle leçon de percussions.


ManifestationSolidariteMigrants21012017

ManifestationSolidariteMigrants21012017_3

ManifestationSolidariteMigrants21012017_2

Plan d'austérité - Conseil municipal 19 Décembre 2016

2017-01-22 10:11:00

Pour la sixième fois depuis l'annonce du "plan de sauvegarde" de la municipalité, le conseil municipal tient lieu de mobilisation pour des centaines de manifestant-e-s venu-e-s faire part de leur mécontentement vis-à-vis des fermetures des bibliothèques ou des maisons des habitants, des restrictions imposées aux commerçants sur les marchés, et autres attaques de la municipalité envers des locaux syndicaux.

Ce 19 Décembre donc, la mairie répond une nouvelle fois par la répression policière aux bibliothécaires, aux agents de la ville, aux militant-e-s et aux habitant-e-s. Plus violente que d'habitude, elle n'aura tout de même pas empêché la Combatucada de participer aux festivités puisque comme l'a écrit Le Dauphiné Libéré, "Un peu plus loin sur le boulevard Jean Pain, une vingtaine de personnes jouant des percussions est encore entourée des forces de l'ordre".

 


bucheconseil19122016


Soutien Grenoblois à la ZAD de Notre Dame des Landes 8 Décembre 2016

2016-12-09 09:33:25

Jeudi 8 Décembre 2016, une journée mondiale de lutte contre les grands projets inutiles imposés (GPII) a rassemblé quelques militant-e-s Grenoblois-es sur la place Grenette à l'appel du collectif de soutien à la ZAD de NDDL. Clowns, Combatucadien-ne-s et banderoles étaient présent-e-s pour apporter leur soutien.

APPEL À MOBILISATION

Nous le savons, les travaux sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes peuvent commencer d’un moment à l’autre. Le lundi 14 novembre, la cour administrative d’appel de Nantes s’est déclarée favorable à la reprise des travaux sur la zone occupée, et ce malgré l’avis défavorable du rapporteur public (qui s’appuyait sur une loi de protection environnementale) et du droit européen : cette décision ne remet pas en cause la légitimité de notre lutte !

Ces travaux sont un désastre écologique, économique et politique : la ZAD se situe en zone humide, un territoire précieux pour la qualité de l’eau dans la région, et compte de nombreuses espèces protégées ; ces travaux sont financés avec de l’argent public, mais les bénéfices exclusifs reviendraient à des entreprises privées (Vinci et ses sous-traitants, etc.), alors qu’aucune étude ne montre une quelconque utilité publique à cet aéroport ; par ailleurs, la ZAD est devenue un lieu de vie et d’innovation politique, en vertu de l’auto-organisation de ses habitants et de l’absence de présence policière.

Il est donc urgent de s’organiser pour manifester notre soutien à la ZAD, aussi bien avant qu’après le début des travaux, aussi bien de façon préventive, afin de dissuader Vinci et le gouvernement, que pour manifester notre soutien.

Anniversaire état d'urgence 14 Novembre 2016

2016-12-09 09:12:07

Ce Lundi 14 Novembre 2016, une grande célébration de l'anniversaire (un an et un jour) de l'état d'urgence s'est déroulée un peu partout en France, la Combatucada était présente pour égayer l'évènement à Grenoble.

Anniversaire état d'urgence 2016 Combatucada

Différentes petites choses étaient donc organisées en centre ville de 18 à 20 heures pour rappeler cette date anniversaire : les clowns activistes des Nanos étaient de la partie pour aborder les passant-e-s et leur chanter un joyeux anniversaire avec ballons confettis et gâteaux. D'autres costumé-e-s tout en paillettes se trémoussaient gaiement au rythme de nos percussions.

Une casserole dans ton conseil 7 Novembre 2016

2016-11-18 09:15:00

Collectifs et associations mènent actuellement une lutte contre le plan de sauvegarde mise en œuvre par la ville de Grenoble qui frappe lourdement le réseau des bibliothèques de Grenoble. La ville a d’ores et déjà fermé 2 bibliothèques et a programmé la fermeture d’une 3ème bibliothèque (bibliothèque de l’Alliance) en avril 2017.

Diverses actions sont mises en place depuis le mois de juin dernier pour obtenir le maintien de cet équipement et la sauvegarde de 13 postes. Tenant à perturber le conseil municipal du 7 Novembre 2016, la Combatucada a donc été conviée à cet évènement pour lui donner un caractère festif. La mission qui lui était confiée a été remplie puisque notre troupe a joué près de deux heures sous les fenêtres du conseil, perturbant celui-ci et empêchant le départ de quelques élus frontistes gênés par le vacarme.

Une casserole dans ton conseil 7 Novembre 2016 Combatucada

Face au FN Manifestation de solidarité pour l'accueil des réfugiés vendredi 04 novembre 2016

2016-11-18 08:25:07

Le FN a décidé de manifester publiquement son refus de voir des réfugiés accueillis sur le territoire communal de St MArtin D'hères, vendredi 4 novembre à 18h30, devant la Mairie. Face à cela, une manifestation unitaire d' organisations antifascistes est organisée : pour ne pas laisser l’extrême droite et apparentés prendre la rue, vomir leur haine, contrer leurs arguments d'exclusion, prendre la parole et surtout montrer notre solidarité pour l'accueil des réfugié-e-s (ils/elles en ont tant besoin ! )

Ainsi, à l'appel de Ras l’front, le Réseau de lutte contre le fascisme, l’Union nationale lycéenne (UNL), Solidaires étudiants, Nuit debout Grenoble, la Combatucada participe à la contre manifestation en soutien aux migrants avec quelques 500 personnes. Quelques heures avant le rendez-vous, le FN isérois a annulé son action "dans un souci d'apaisement", le rassemblement pro-migrant interdit par la préfecture s'est tout de même tenu. Devant le dispositif policier mis en place, la Combatucada a préféré ne pas suivre la déambulation "sauvage" et a continué à jouer aux abords de la maison communale de Saint Martin d'Hères fière d'avoir soutenu une France mixte et sans racistes.

Contre Manifestation FN 04 Novembre 2016 2016 Combatucada

Forum pour le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits

2016-11-07 09:15:29

Ce week end du 22 et 23 Octobre 2016, un forum pour le désarmement et la démilitarisation des conflits était organisé à Saint Etienne.

Forum désarmement 2016 Combatucada

Capitale Française de la fabrique d'armement militaire, Saint Etienne a accueilli plusieurs centaines de personnes au cours de ce forum. Malgré la distance, notre troupe s'est rendue sur place pour animer le rassemblement du Samedi. Rejoins par quelques Sambactivistes Lyonnais, les Combatucadiens ont donc accompagné la déambulation pendant près de trois heures dans les rues de Saint Etienne. La manifestation carnavalesque s'est donc bien déroulée, la police est restée discrète surveillant à distance le parcours de la manifestation du haut de son Supercopter.

Balade potagère 24 Septembre 2016

2016-10-06 08:15:46

Le 24 septembre, la Combatucada participe à une balade potagère du parc Paul Mistral au Jardin de Ville, balade où les jardiniers de Grenoble vont offrir des graines aux passants, les inciter à rejoindre un jardin pour semer les graines au printemps, les inviter à nous suivre jusqu'au Jardin de ville pour la fête et semer des "bombes à graines".

Manifestation minérale non gazeuse 15 Septembre

2016-10-06 07:59:55

Ce Jeudi 15 Septembre 2016, la Combatucada se retrouve de nouveau à battre le pavé auprès de la population Grenobloise pour défendre la remise en cause du projet de Loi Travail et son monde.

Les syndicats CGT FO FSU Solidaires Salariés et Etudiants, UNL et UNEF appelaient à la grève et aux manifestations, ainsi quelques 3000 personnes ont défilé de la gare au centre-ville accompagnées d'une dizaine de joyeux drilles percussionnistes. L'ambiance détendue n'a pas nécessité que nous prenions nos instruments à notre cou cette fois ci.

Travaille, consomme et ferme ta gueule 5 Juillet 2016

2016-07-06 08:30:03

On lâche rien, malgré le début des vacances scolaires, cette manifestation Grenoboise aura rassemblé autant de personnes que les fois précédentes, c'est à dire pas beaucoup selon la police, et plein selon nous.

La preuve, en image :

Loi Travail 5 Juillet 2016 Combatucada

La loi de nouveau débattue à l'assemblée nationale ce jour-là se voit imposée par le biais du 49-3, soit 98-6 en peu de temps. Le conflit dure depuis des mois et la Combatucada ne change pas de position. La seule hiérarchie des normes qui tienne chez nous est celle des tambours qui sonnent plus grave que les petits instruments, et on aura beau essayer de renverser la situation, cette loi primera toujours sur nos accords associatifs.

>> Photos

Fête du travailleur Alpin 2016

2016-07-01 07:22:17

Tout le monde adore les communistes. C'est effectivement le cas à la Combatucada qui est venue en masse pour participer à l'évènement cette année.

Il nous a été demandé de couvrir les intermèdes entre chaque concert, et c'est donc ce que nous avons fait avec grand plaisir et plein d'entrain. Nous avons été très bien accuilli-e-s autant par le public que par les organisateurs. La soirée a été longue, arrosée, le catering nourrissant et reposant, alors nous avons insisté pour raccompagner la foule de spectateurs vers la sortie en rythme à la toute fin de la soirée.

Affiche FTA2016 fete.travailleur-alpin.fr

NoTav Chapareillan 12 Juin 2016

2016-06-27 08:25:04

Ayant participé l'année précédente au premier rassemblement international contre le projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin, la Combatucada se devait d'être présente à sa deuxième édition, en ce Dimanche 12 Juin à Chapareillan.

Ainsi, quelques huit membres disponibles de notre troupe se sont rendu sur place pour égayer la journée à coups de percussions.

>> Photos NoTav Lyon Turin Chapareillan 2016 Combatucada Collectif contre le Lyon Turin

Marche des fiertés 28 Mai 2016

2016-06-03 08:51:27

Le centre LGBT-Cigale réunit des associations qui agissent pour l'égalité des droits pour tous et toutes, contre les inégalités, l'homophobie, la transphobie latente.

Ce week-end avait lieu la marche des fiertés, déambulation dans les rues de Grenoble autour du Jardin de ville où étaient disposés les différents stands des associations.

Pour soutenir leur lutte, la Combatucada a revêtu ses plus belles couleurs arc-en-ciel, et a accompagné la marche des fiertés en ce samedi 28 Mai, et ce, pour la troisième fois consécutive.

>> Photos Marche des fiertés 2016 Combatucada

L'oie travaille 19 Mai 2016

2016-05-27 08:08:02

La mobilisation contre le projet de loi travail est toujours soutenue par la Combatucada.

Loi travail grenoble 19 Mai 2016

Photo : http://nuitdeboutgrenoble.fr

Notre maestro est revenu et nous a apporté la pluie. Cela n'a pas empêché la batucada de proposer ses sets. Plutôt frileux avant la manifestation devant le climat peu propice, nous nous sommes réchauffé en nous serrant aux gendarmes mobiles qui se protégeaient de la pluie. Puis les rythmes aidant, la déambulation humide a parcouru sa route jusqu'à la Préfecture où, sous une grosse averse, la Combatucada a réchauffé l'atmosphère en faisant sautiller les courageux manifestants bravant les intempéries.

France 3 Alpes : loi-travail-les-manifestants-ont-brave-la-pluie-grenoble

Loi travail 17 Mai 2016

2016-05-27 07:44:44

La mobilisation contre le projet de loi travail ne faiblit pas et a rassemblé quelques 7000 manifestants ce mardi à Grenoble.

Loi travail grenoble 17 Mai 2016

Notre maestro habituel n'étant pas disponible, nous avons accompagné la manifestation partie de la gare en se relayant à la direction de la troupe. C'était une première, nous ne nous en sommes pas trop mal sorti.

La Combatucada n'a pas fait grève et a joué jusqu'à la Préfecture, elle était protégée par les forces de l'ordre tout au long de la déambulation.

France3 : loi-travail-la-grogne-s-exprime-une-nouvelle-fois-dans-la-rue-grenoble

Linky c'est qui n'est pas dans le rythme ? 30 Avril 2016

2016-05-01 16:35:30

La Combatucada s'est joint discrètement à ce rassemblement anti-linky le 30 Avril 2016, organisé par diverses associations et collectifs des agglomérations environnantes qui doivent être équipées de ces nouveaux compteurs électriques avant leur déploiement massif d'ici 2017 à Grenoble.

Linky 30 Avril 2016

L'entreprise auparavant d'état EDF désormais résolument capitaliste est en faillite, il faut de l'argent pour ses actionnaires et vite. On a la solution, elle est écologiste et créatrice d'emplois. Le distributeur d'électricité local (GEG aux financements domiciliées à Limoges, à mi-chemin vers le Panama), acquiesce à ces arguments et s'apprête joyeusement à bénéficier des subventions promises par ERDF. Les pieds dans le plat, la tête la première, les institutions politiques locales se frottent également les mains devant la manne financière qui leur sera due.

La Combatucada émet des doutes quant aux résultats à long terme sur la santé publique, la pérennité des emplois créés, l'anonymat des données offertes par chaque particulier équipé. Nous clients, n'avons pas besoin de visualiser notre consommation quotidienne en temps réel pour s'apercevoir que pousser un interrupteur implique une dépense d'énergie, nous sommes déjà responsables, conscients, et écologistes, bien moins de mauvaise foi que leurs arguments et leurs promesses. Et même si on nous coupe l'électricité, on continuera à taper sur nos tambours, on n'est pas des lapins Duracell.

Un peu excentrée du rassemblement pour ne pas déranger les fructueux échanges comme il nous a été demandé, notre troupe a docilement essayé de ne pas gêner les festivités en jouant un peu plus loin. Nous pensons que cela a tout de même desservi la cause pour laquelle nous étions là : malgré les appels à notre public pour lui faire rejoindre le vrai rassemblement entre chaque morceaux, on a vu les gens s'éloigner une fois notre set terminé.

Le postillon en parle dans son édition papier n°35 et sur le net : Smart-attaque

Affrontements du 28 Avril 2016 contre la loi travail

2016-05-01 15:46:52

AFFRONTEMENTS : C'est pas nous qu'on a choisi le titre, c'est le Dauphiné libéré....

La Combatucada aurait été plus nombreuse si la grève était générale. Ce 28 Avril, une nouvelle fois notre collectif se joint aux manifestants contre ce projet de refonte du code du travail.

Malgré un faible effectif, notre troupe a aidé une petite partie du cortège (illégale, sauvage, hors-la-loi, racailleuse, syndicaliste de gauche, vilaine, anarchiste, autonome, non-réformiste, ultra, rouge, debout la nuit / couchée le jour, et autres noms d'oiseaux qui lui sont prêtés) de prolonger un peu cette journée de marche au sein des chemins de traverse Grenoblois. La randonnée fut très calme et sage comparée à celle du 31 Mars malgré le non respect du trajet établi auprès de la préfecture. La percussion adoucirait-elle les moeurs ?

Il paraît qu'on a marché 17 kilomètres de la gare à la MC2, avec une petite pause à la préfecture. Les peaux des surdos (tambours brésiliens) étaient détendues à la fin, et nous aussi, tout du long. Certes, nous avons affronté le soleil mais les titres des médias sont trompeurs.

Loi Travail Combatucada 21 Avril 2016

Manif vers nuit dedout 40 Mars (9 Avril) 2016

2016-04-14 00:28:45

Ah tiens ?! les casseurs (zadistes de Roybon dénoncés par Fioraso dans la presse) n'étaient pas là cette fois-ci, du coup on a pu participer à une jolie manifestation bon-enfant à travers les rues de Grenoble (loin des banques et des institutions patronales) sur un trajet plutôt inhabituel...

Moins nombreux et manquant d'instruments primordiaux, notre prestation plutôt mollassonne à ses débuts, a malgré tout permis de diriger la populace Grenobloise vers le rendez vous de la #NuitDeboutGrenoble prévue sur le parvis de la MC2.

Nuit Debout Grenoble // 40mars from nuit debout Grenoble on Vimeo.

Loi Gattaz 31 Mars 2016

2016-04-14 00:12:41

La Combatucada était bien entendu de la partie dans ce mouvement social, contre la loi travail el Connerie imposée par le capital et le gouvernement pourtant socialiste. Ce 31 Mars, contre ce projet de refonte du code du travail, notre collectif se joint aux manifestants pour amplifier les revendications des citoyens Grenoblois, au cours de la manifestation qui avait pour objectif de se retrouver à l'anneau de vitesse pour simplement... voir un film...

Belle manifestation partie de la gare, avec beaucoup de monde. Y'a un illuminé avec un marteau qui a cassé plein de vitrines sur notre chemin, on tient à dire qu'on ne le connait pas mais qu'il s'attaquait à des cibles relativement symboliques, sauf quelques couacs (comme l'ont annoncé les médias locaux, z'ont qu'à mettre des stickers sur leurs vitres), d'autres avec des bombes de peintures qui graffaient leur blase (qu'on ne connait pas non plus), d'autres Nanos déguisés en clown qui nous ont permis d'éviter la tentative de scission des stagiaires CRS (une douzaine de bizuts postés Place de l'Etoile pour le prestige, juste avant la préfecture). Arrivés à l'anneau de vitesse, après quelques ateliers batucada improvisés, nous nous apprêtions à nous reposer avant un bon film du copain Ruffin. Bon finalement, la mairie n'a pas porté ses "Bollocks" face à la préfecture, nous a coupé l'électricité et c'est parti en sucette. On a pourtant été bien frivole et festif lors de notre intervention devant le palace Piollandais (qui est très moche, soit-dit en passant, mais chacun ses goûts, là n'est pas la question), rien n'y a fait...

Loi Travail Combatucada 31 Mars 2016

Melting Sound 2016

2016-02-22 17:57:11

Ce Vendredi 19 Février 2016, la Combatucada se produit en salle pour la première fois de sa vie. L'association IDEES (Initiative des Etudiants pour l'Echange et la Solidarité) organisait une soirée de concerts à EVE.

La combatucada, peu habituée à jouer à l'intérieur et devant de vrais spectateurs, a tout de même débuter la soirée par un set de morceaux qui semble-t-il a bien fait danser les gens. En tout cas, même si pour une fois nous ne jouions pas pour une cause particulière, on s'est bien fendu la gueule et les tympans. Le côté professionnel de l'événement nous a fait sentir l'étrange sentiment d'être de vrais artistes, c'est grisant mais personnellement je n'ai pas aimé. Au moins on pourra dire à nos enfants qu'on a joué à Eve quand ils seront à la Fac.

Melting Sound 2016 Combatucada IDEES

IDEES

IDEES sur Facebook

Evènement Facebook

Manif état d'urgence 30 Janvier 2016

2016-02-02 17:54:16

A l'appel de nombreuses organisations locales et syndicales, une manifestation était organisée ce Samedi 30 Janvier pour demander la levée de l'état d'urgence et l'abandon du projet de déchéance de nationalité.

L'état d'urgence mis en place après les attentats de Janvier pourrait être prolongé jusqu'en Mai prochain si il est voté courant février par le gouvernement.

Comme dans d'autres grandes villes, un millier de manifestant a battu le pavé à Grenoble pour défendre les victimes de ces politiques liberticides qui attaquent avant tout les sans-papiers, les habitants de quartiers populaires, les militants associatifs ou syndicaux. La douzaine de Combatucadiens a tenu le coup tout le long de la manifestation comme à son habitude au départ de la caserne de Bonne jusqu'au jardin de ville sur fond de Funk, d'Afoxe, d'Angela Davis et de Samba Reggae.


L’état d’urgence conduit à des décisions arbitraires, des dérives autoritaires. Depuis novembre 2015, plus de trois mille perquisitions sont intervenues. Tout comme les assignations à résidence, elles ont donné lieu à de nombreux dérapages, à un accroissement des discriminations à l’égard de populations déjà stigmatisées en raison de leur origine et/ou leur religion supposée ou réelle. Toutes ces mesures, dont l’efficacité n’est pas démontrée, mettent à mal la séparation des pouvoirs : l’exécutif s’accapare le pouvoir législatif et relègue le pouvoir judiciaire hors de son rôle de gardien des libertés.

Inscrire l’état d’urgence dans la Constitution, c’est graver dans le marbre ce régime d’exception qui permet l’action des forces de sécurité sans contrôle du juge. C’est habituer les citoyen-ne-s à un état d’exception. Avec les moyens ainsi mis en place, il faut s’inquiéter des pouvoirs sans contrôle donnés à ceux qui peuvent arriver aux manettes de l’Etat…

Inscrire le retrait de la nationalité française aux binationaux condamnés pour crimes terroristes, c’est porter atteinte au principe même d’égalité des citoyens, inscrit à l’article 2 de la Constitution, fondement de la République. C’est instituer, dans la loi fondamentale de notre pays, deux catégories de Français, ceux qui le seraient et ceux qui le seraient moins, au motif que leurs parents ou grands-parents ne l’étaient pas. C’est, de fait, remettre en cause le principe d’une nationalité française ancrée dans le droit du sol.

C’est aussi mettre dans la Constitution une mesure dont personne ne croit à l’efficacité en termes de lutte contre le terrorisme, mais réclamée depuis longtemps par le Front national.

C’est banaliser la logique du rejet de l’autre. C’est s’exposer à ce que d’autres majorités politiques élargissent le champ des actes conduisant à la déchéance de nationalité.

N’acceptons pas la gouvernance de la peur : exigeons la sortie de l’état d’urgence !

Nous affirmons qu’il est nécessaire et possible que l’Etat protège les habitants face au terrorisme, sans remettre en cause les droits et les libertés. Nous refusons une société du contrôle généralisé, une société qui glisse de la présomption d’innocence au présumé potentiellement coupable. Ne donnons pas satisfaction aux terroristes qui cherchent justement à nous faire renoncer à notre vie démocratique.

L’état d’urgence contribue au renforcement des préjugés racistes, aux amalgames et aux pratiques discriminatoires.

Notre pays a été blessé, mais loin d’en soigner les plaies, l’état d’urgence risque de les exacerber en appauvrissant notre démocratie, en délégitimant notre liberté. C’est pourquoi, nous demandons la levée de l’état d’urgence et l’abandon de cette réforme constitutionnelle.

Nous appelons tous les habitants de notre pays à développer la citoyenneté et à agir pour construire une société solidaire.

Manifestation le samedi 30 janvier

partout en France et à Paris, à 14h30, place de la République

Signez la pétition sur nousnecederonspas.org

A l’appel de AC ! Agir ensemble contre le chômage !, AC ! Trégor, Act Up-Paris, AFD International, Agir pour le changement démocratique en Algérie (Acda), Alofa Tuvalu, Alternatiba, Altertour, ANV Cop21, Apel-Egalité, Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (Acort), Association Avocats pour la défense des droits des détenus, Association démocratique des Tunisiens en France (ADTF), Association femmes solidaires comité Saint-Denis, Association France Palestine solidarité (AFPS), Association générale des étudiants de Paris Sorbonne, Association des Marocains en France (AMF), Association nationale des pieds-noirs progressistes et leurs amis (ANPNPA), Association pour la reconnaissance des droits et libertés aux femmes musulmanes (ARDLFM), Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), Association des Tunisiens en France (ATF), Association des universitaires pour le respect du droit international en Palestine (Aurdip), Attac, Cadac, CADTM France, Cedetim, Centre islamique Philippe Grenier (CIPG), Cercle Condorcet de Paris, CGT Police Paris, CISPM/Maroc, Clamart-Citoyenne, Collectif des 39, Collectif des associations citoyennes, Collectif D’ailleurs nous sommes d’ici Tours 37, Collectif BDS Saint-Etienne, Collectif CGT Insertion-Probation (UGFF-CGT), Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), Collectif de défense des libertés fondamentales de l’agglomération rouennaise (CDLF), Collectif féministes pour l’égalité, Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP), Collectif Mémorial 98, Collectif national des Faucheurs volontaires, Collectif national pour les droits des femmes (CNDF), Collectif Ouiouioui, Collectif de soutien aux sans-papiers du Trégor-Goëlo, Collectif Stop le contrôle au faciès, Comité pour le développement et le patrimoine (CDP), Comité pour le Respect des Libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), Commission islam et laïcité, Conseil national des associations familiales laïques (Cnafal), Confédération générale du travail (CGT), Confédération nationale du logement (CNL), Confédération paysanne, Conseil des migrants subsahariens au Maroc, Coordination de l’action non-violente de l’Arche (Canva), Coordination nationale Pas sans nous, Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), Droit au logement (Dal), Droit solidarité, Emancipation Tendance intersyndicale, Emmaüs France, Emmaüs international, Espace franco-algérien, Espace Marx, Euromed Feminist Initiative IFE-EFI, Farapej, Fédération des associations des travailleurs et des jeunes (DIDF-France), Fédération des CIRCs, Fédération française des motards (FFMC), Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH), Fédération nationale de la Libre pensée, Fédération des Tunisiens citoyens des deux rives (FTCR), Femmes égalité, Filles et fils de la République (FFR), Fondation Copernic, Fondation sciences citoyennes, Halte OPGM07, Ipam, Jinov International, Justice et libertés Strasbourg , La Cimade, Le Genepi, Le Gisti, Le Mouvement de la paix, Les Amis de la terre France, Les Amoureux au ban public, Liberpensula Frakcio de Sat, Ligue des droits de l’Homme (LDH), Ligue de l’Enseignement, Maison des potes, Mamans toutes égales (MTE), Marche des femmes pour la dignité (Mafed), Minga-agir ensemble pour une économie équitable, Mouvement pour une alternative non-violente (Man), Mouvement pour l’économie solidaire (Mes), Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), Mouvement pour l’économie solidaire, Négajoule !, Observatoire international des prisons (OIP) – section française, Osez le féminisme !, Participation et spiritualité musulmanes, Peuple et culture Ile-de-France, Planning familial, Pôle de renaissance communiste en France (PRCF), Powerfoule, Réseau d’alerte et d’intervention pour les droits de l’Homme (RaidH), Réseaux citoyens Saint-Etienne, Réseau éducation sans frontières (RESF), Réseau Immigration Développement Démocratie – IDD, Revue Ecole émancipée, Revue Inprecor, Revue Mouvements, Revue Regard, Romeurope 94, Solidarité laïque, Survie, Syndicat des avocats de France (Saf), Syndicat français des artistes interprètes (SFA), Syndicat de la magistrature (SM), Syndicat de la médecine générale (SMG), Syndicat national des arts vivants (Synavi), Syndicat national des journalistes (SNJ), SNJ-CGT, SNPES-PJJ/FSU, SNUEP-FSU, SNUipp-FSU Paris, SNUITAM-FSU, SNUTER-FSU, Solidaires étudiant-e-s, SUPAP-FSU, Une Autre voix juive (UAVJ), Union générale des fédérations de fonctionnaires CGT (UGFF-CGT), Union juive française pour la paix (UJFP), Union nationale des étudiants de France (Unef), Union rationaliste, Union syndicale de la psychiatrie (USP), Union syndicale solidaires.

Fête contre l'état d'urgence 13 Janvier 2016

2016-01-15 17:56:32

Le 13 Janvier 2016 était organisée une fête de rue contre l'état d'urgence.

La combatucada s'est joint aux fêtards avec une douzaine de ses membres pour égayer le cortège déambulant de la gare jusqu'à la place Notre Dame.

Fête contre l'état d'urgence du 13 Janvier 2016 Combatucada

Mobilisations citoyennes climat 2015

2015-12-01 09:40:21

Dimanche 29 novembre

Une marche pour le climat est organisée par 16 organisations au départ du jardin de ville.

Marche des fiertés 2014 Combatucada
Marche des fiertés 2014 Combatucada
>> Photos

Place Grenet

Pour un accueil digne et solidaires de tous les migrants

2015-10-16 08:26:31

La combatucada agit depuis longtemps pour la défense des migrants. Ce samedi 10 Octobre, elle intervient de nouveau pendant la journée de soutien organisée à Grenoble.

A l'appel de trois collectifs (Réseau Alerte, Coordination Cisem et Migrants-en-Isère), les citoyens de la métropole se sont rassemblé pour contester la politique d'asile et d'immigration indigne et souvent violente imposée aux migrants fuyants guerre et misère de leurs pays.

La journée a débuté par un forum des associations au jardin de ville le matin, où les citoyens ont pu rencontrer les divers intervenants locaux d'aide aux migrants, et écouter les témoignages de ceux-ci. Puis une marche de soutien s'est rendu à la Préfecture accompagnée par la Combatucada.

Tour Alternatiba

2015-07-04 12:59:54

Changeons le système, pas le climat. Tel est le slogan d'Alternatiba, projet national citoyen impliqué depuis deux ans dans la lutte pour une transition climatique, économique, énergétique et sociale.

ContactéEs par le collectif Grenoblois de cette association, nous nous sommes renduEs au village alternatif installé le deux Juillet au Parc Paul Mistral pour accueillir l'Alternatiba Tour 2015. Ce voyage à tandems de 5000 Km faisait halte chez nous pour préparer l'organisation d'un prochain village le 26 Septembre, et surtout dans la perspective de la COP21 en fin d'année.

La Combatucada, soutenue par l'élan solidaire de cette organisation, en défend des principes communs : relocalisation de l’économie, sobriété énergétique, mise au pas de la finance, reconversion sociale et écologique de la production, consommation responsable, partage du travail et des richesses, entraide, réduction et recyclage des déchets, préservation des biens communs comme l’eau, la terre ou les forêts etc. .

AlternatbaTour2015 Alternatiba

Nos amis Grenoblois d'Alternatiba, lance un appel à finacement participatif, plus de détails sur leur site :

Alternatiba Grenoble

Soutien aux migrants Juin 2015

2015-06-23 17:02:12

A l'appel de l'ADA, le CIIP, Attac, Amnesty International et d'autres associations, la Combatucada a assuré l'animation pour interpeller et sensibiliser les passantEs en plein "Shopping", sur la cause des migrantEs mortEs en Méditerranée ou à d'autres frontières.

combatucada_migrants2015

En soutien aux migranEts et aux militantEs NoBorder, victimes du racisme et de l’acharnement de l’Etat, notre troupe a donc rejoint le rassemblement organisé Place Félix Poulat cet après-midi.

La témoin de la mariée a marché sur les banderoles de slogans en voulant nous demander de faire moins de bruits pendant le mariage organisé dans l'église de la place. Cà a du énerver nos percussions... Pourtant nos rythmes étaient plutôt festifs et se mariaient bien à leur évènement, si j'ose dire. On n'avait pas de riz à la sortie des mariés, on leur a jeté nos surdos.

Pendant ce temps à Greville, et ç'est le Fivarol qui l'a dit

Open Barrikad

2015-02-09 00:00:00

Les opposants à la construction d'un Center Parcs dans une forêt de l'Isère ont organisé une journée de mobilisation samedi 7 février.

combatucada_alpins

Leur presse

Manifestation Chapareillan contre le Lyon-Turin

2015-06-14 17:49:33

Ce Dimanche 14 Juin, une manifestation contre la ligne de train à grande vitesse Lyon-Turin était organisée à Chapareillan.

combatucada_alpins combatucada_alpins

C'est effectivement à travers ce village et par-dessus la nature jusque-là préservée qu'est censé passer un viaduc ferroviaire liant l'Italie à la France.

A l'appel du CCLT (Collectif contre le Lyon-Turin), notre troupe a réussi à se rassembler pour accompagner quelques centaines d'opposants au projet le long de la future ligne, pour une marche festive où l'on a pu faire scander quelques slogans bien sentis au rythme de nos Samba-Reggae, Funk, Angela Davis et autres Afoxe. Le ravissant paysage dans lequel nous avons défilé devrait bientôt être complètement dénaturé par ce projet inutile, néfaste et ruineux. Comme les Ital-ien-iennes l'ont chanté A Sarà Düra !... No Tav !

Reportage France3

Marche des fiertés 2015

2015-06-04 08:29:02

Pour la deuxième année consécutive, la Combatucada a animée et entrainée la marche des fiertés de Grenoble.

De la joie, du soleil, des garçons pour les filles, des filles pour les garçons, des garçons pour les garçons et des filles pour les filles !

Nous étions une grosse dizaine à jouer devant le défilé, à scander nos slogans et à faire vibrer les murs.

A l'année prochaine, nous sommes fiers d'avoir marché !

É-GA-LITÉ DES DROITS !!!!

combatucada_fiertes france3-regions.francetvinfo.fr

Fermeture du centre social des Alpins 30 Mai 2015

2015-06-02 07:22:09

En ce samedi matin, la Combatucada est allée défendre le centre social et la halte-garderie des Alpins menacés de fermeture.

Le collectif des Alpins nous a effectivement convié à participer en musique à la brocante du quartier, pour faire prendre conscience aux pouvoirs publics de l'importance de telles structures pour les habitants des lieux.

combatucada_alpins

Manifestation contre la pollution des vallées 7 Mars 2015

2015-03-09 09:41:50

Ce Samedi 7 Mars 2015, une manifestation contre la pollution des vallées a été organisée à Saint-Michel-de-Maurienne.

Le long des deux kilomètres séparant Saint-Michel-de-Maurienne et Saint-Martin-la-Porte, la Combatucada a donc accompagné la chaine humaine visant à faire prendre conscience des problèmes des transports routiers dans les vallées Alpines.

Pollution Vallées 7 Mars 2015 Combatucada

Soutien ZAD Roybon 6/12/2014

2014-12-10 09:21:14

Ce n'est pas la première fois que la combatucada s'insurge contre les grands projets inutiles et imposés, et l'un de ces projets nous tient particulièrement à coeur, puisque proche de nous.

Le pouvoir et les puissances de l’argent veulent effectivement implanter un Center Parcs au sein de la forêt des Chambarans et ce au détriment de l’humain et de l’environnement.

Ce samedi 6 Décembre, la Combatucada a donc rejoint les zadistes de Roybon et accompagné la marche aux flambeaux organisée contre le Center Parcs.

Logements-Expulsions-11-2014-Lyon Combatucada

Zad Roybon Wordpress

Pour les Chambarans sans Center Parcs

Manif contre les violences policières 22 11 2014

2014-11-26 11:54:09

Notre association déplore les conséquences récentes des projets nuisibles et imposés. Près d'un mois après la mort de Rémi Fraisse, la Combatucada se joint à la manifestation nationale contre les violences policières.

Samedi 22 Novembre à Grenoble une manifestation est organisée lancée à l'initiative de comités opposés au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) avant d'être élargi à toute la France.


22 11 2014


Droit au logement 15/11/2014

2014-11-25 08:47:18

Comme chaque année à l'approche de l'hiver, nous nous mobilisons auprès des associations militantes pour défendre les milliers de personnes à la rue ou menacées d'expulsions.

Cette fois-ci, la Combatucada participe à la manifestation régionale organisée ce Samedi 15 Novembre à Lyon.

Logements-Expulsions-11-2014-Lyon Combatucada

Marche des fiertés 2014

2014-05-21 05:48:52

Le centre LGBT-Cigale réunit 11 associations qui agissent pour l'égalité des droits pour tous et toutes, contre les inégalités, l'homophobie, la transphobie latente

Créé voici 20 ans, il fête son anniversaire du 17 au 18 mai 2014 et organise la marche des fiertés

Pour soutenir leur lutte, la Combatucada a revêtu ses plus belles couleurs arc-en-ciel, et a accompagné la marche des fiertés en ce samedi 17 Mai.

>> Photos Marche des fiertés 2014 Combatucada

Rassemblement contre les expulsions 27 mars 2014

2014-03-28 09:45:51

Ce jeudi 27 Mars, quelques membres de la Combatucada se joignent à la BatukaVI pour animer le rassemblement contre les expulsions siégeant devant la préfécture où sont reçus les signataires de l'appel suivant:

* * *

31 mars : fin de la trève hivernale

Des centaines de personnes dont des enfants menacées d'être jetées à la rue !

A partir du 31 mars les expulsions vont reprendre, que ce soit des structures d'hébergement d'urgence, des logements sociaux, des squats...Pour des centaines de personnes, demandeurs d'asile, sans papiers, locataires, mal logés et sans logis, c'est l'angoisse d'être jetés sur le trottoir et d'y rester.

Cette mise à la rue programmée est absolument INACCEPTABLE et SCANDALEUSE, alors même qu'un millier de personnes sont déjà à la rue dans l'agglomération grenobloise.

Les CAUSES de ce SCANDALE ABSOLU :

- la fermeture de centres d'hébergement d'urgence, soit définitive (l'ex centre Jules Vallès), soit du 1er avril à fin novembre...

- la politique de l'Etat et des collectivités locales qui n'assument pas leur obligation absolue d'hébergement d'urgence été comme hiver, et d'application de la loi DALO.

- la cherté des loyers, la spéculation immobilière qui ont permis aux banques, à une minorité de riches bailleurs de spéculer, de s'enrichir (les profits spéculatifs ont grimpé de 70% depuis 10 ans...) ;

- le laxisme des gouvernements qui ont laissé les prix s'envoler, précipitant les ménages aux revenus modestes dans les impayés et le logement précaire.

NOUS EXIGEONS :

- le maintien des structures d'hébergement d'urgence, été comme hiver

-L'arrêt des expulsions sans relogement, pour tout type d'habitation, des fermetures des places d'hébergement et des coupures de fluides (eau, électricité, gaz...)

-La baisse immédiate des loyers et des charges de 20%

-Une application de la Loi ALUR débouchant sur une véritable baisse des loyers et un accès au logement des précaires et des jeunes.

-Le respect de la loi DALO et du droit à l'hébergement avec un programme de production, de mobilisation et de réquisition des logements vides.

POUR EXIGER UN TOIT POUR TOUS / TOUTES RASSEMBLEMENT DEVANT LA PREFECTURE,

PLACE DE VERDUN GRENOBLE

JEUDI 27 MARS 2014 à partir de 17H

Mobilisation droit à l'avortement en Espagne

2014-02-02 10:56:48

Le samedi 1er février 2014 de nombreux Grenoblois et Isérois se rassemblent Place Félix Poulat pour défendre le droit à l'avortement récemment remis en cause en Espagne.

Tandis qu'ailleurs comme chez nous, les centres d'IVG ferment tour à tour allongeant les délais d'avortement et compliquant insidieusement les procédures. De mêmes rassemblements avaient lieu également dans plusieurs villes de par le monde.

La Combatucada, soucieuse de la régression des acquis des femmes obtenus par le passé, a souhaité se joindre à cette mobilisation à grands coups de percussions.

Droit avortement 01022014 Combatucada

Galerie

Merci Mr Behemote !


Manifestation de soutien aux femmes espagnoles par behemothe


Percussion par behemothe

Véloparade de la jungle

2014-01-21 13:28:59

Dans la troupe nous nous faisons prêter une berline familiale pour transporter les instruments et le reste du temps on se déplace à bicyclette, d'où notre implication à des évènements comme celui-ci.

L'association uN p'Tit véLo dAnS La Tête fête ses 20 ans !

Je dois dire qu'on a bien profité de la journée, arnachés dans les charriots du p'tit vélo avec nos instruments, nous nous sommes fait tracter dans les rues de Grenoble tout en jouant de nos percussions, on n'a pas pédalé mais on a quand même bu des bières à l'arrivée.

combatucada_veloparadeVéloparade de la jungle

Un an de circulaire Valls

2014-01-21 12:50:12

Le 30 novembre 2013, après un an d'existence de la circulaire Valls, on se rassemble à Grenoble pendant le marché Saint-Bruno pour dénoncer la banalisation du discours raciste et les expulsions inhumaines.

La Combatucada accompagne les porteurs de parole

Non aux expulsions

Hébergement hivernal 15/11/13

2013-11-15 16:05:46

 

Participation au rassemblement à l'appel du CISEM pour interpeller les collectivités locales sur le manque de logement pour près d'un millier de personnes cet hiver. Notre troupe de percussionnistes anime la déambulation entre la préfecture et le Conseil Général.

 

L'appel :

Coordination Iséroise de Soutien

aux Étrangers Migrants (CISEM)

38 c/o CIIP Maison des Associations,

6 bis, rue Berthe de Boissieux

38000 Grenoble

Tel : 04 76 87 59 79

mail : cisem.isere@gmail.com.

 

 

Aux salarié/es travailleuses et travailleurs sociaux du Conseil Général et des associations s'occupant de l'hébergement et de l'aide sociale aux étrangers migrants ; aux syndicats et fédérations syndicales regroupant ces salarié/es.

 

Chèr/es camarades,

 

 

La Cisem (Coordination iséroise de soutien aux étrangers migrants) regroupe associations, syndicats et partis politiques engagés dans la défense des droits des migrant/es. A ce titre, nous sommes directement concerné/es par les problématiques liées à la protection sociale due par le Conseil Général, et nous sommes régulièrement en contact avec les services sociaux du C.G. ou de ses sous-traitants « associatifs » (Relève, Adate etc.).

Or la situation de ces services sociaux et, forcément, des personnes qui en dépendaient jusqu'ici, nous apparaît aujourd'hui particulièrement dramatique. Pour reprendre les termes de notre communiqué de rentrée : « La situation de l’hébergement est également catastrophique. En Isère, l’action concertée de la Préfecture et du Conseil général envers les étrangers porte ses fruits, créant une situation sans précédent. L’enveloppe attribuée à l’hébergement par le Conseil général a été revue à la baisse ». Ainsi, le Conseil Général a décidé de diviser par 5 son offre d'hébergement, notamment pour les familles. Prétendant ainsi inciter l’État à prendre le relais et à assumer ses responsabilités, le Conseil Général « recentre ses missions » et le n'hébergerait plus qu’une centaine de personnes. Le suivi social des familles a, de façon générale, été réduit à peau de chagrin.

Les conséquences humaines de ces décisions vous les connaissez comme nous. Nous en mesurons la violence auprès des personnes que nous soutenons. Nous savons qu'en parallèle, cette situation ne peut qu'impacter fortement vos propres conditions de travail, en cherchant à vous rendre complices ou simples exécutant-e-s de choix politiques éloignés de votre conception du métier. Cette situation n'est pas une fatalité et c'est pourquoi nous nous adressons à vous, dans l'espoir d'envisager ensemble une mobilisation commune possible pour changer cet état de fait.

La Cisem et les organisations qui la composent proposent donc une mobilisation publique sous la forme d'un rassemblement devant le Conseil Général, ainsi qu'une chaîne humaine le reliant à la préfecture, le 15 novembre prochain, à partir de 12h. Nous nous adresserons à cette occasion aux responsables du Conseil Général et de la Préfecture à qui nous allons demander des rendez-vous. Nous souhaiterions préparer cette initiative avec vous lors de la réunion d'organisation de l'initiative qui aura lieu le mardi 5 novembre, à 18h à la maison des associations de Grenoble.

Nous serions particulièrement content/es de vous y retrouver.

 

La Cisem, le 23 octobre 2013.

logementNov2013

Premier Mai 2013

2013-05-01 15:51:31

Grand respect aux jeunes de la BatuKaVI, qui s'impliquent déjà dans la vie civique et citoyenne autant pour leur quartier, la Villeneuve, que pour les mouvement sociaux.

Preuve en est ce Mercredi premier Mai, les quelques membres de la Combatucada se sont joints à la BatukaVi en nombre, pour jouer au cours de la manifestation pour la fête du travail, et ce malgré les vacances scolaires. La troupe de percussionnistes a donc proposé trois intervalles festives et musicales aux 4000 manifestants.

Grand merci donc aux BatukaViens pour leur logistique irréprochable, leur rigueur musicale et leur jeunesse. Encore désolé pour la grosse averse qu'on a pris sur le coin du nez avant que les instruments ne soient mis à l'abri. Bonjour le pique-nique.

premier mai 2013

Galerie


Manifestation du 1er mai 2013 à Grenoble...par behemothe


Manifestation du 1er mai 2013 à Grenoble... par behemothe

Merci Monsieur Behemote pour ces deux chouettes vidéos et pour toutes les autres : www.dailymotion.com/behemothe



Programme BatukaVI & Cie :

www.batukavi.org

www.facebook.com/troupe.batukavi

Association *Afric'Impact*

contact@afric-impact.org

60 place des Géants

38100 GRENOBLE

06 12 75 52 64


And the Winner is...

2013-04-08 12:26:39

...Our Lady of the Landes ?

Le Samedi 6 Avril 2013 a eu lieu le concours des Grands Projets Nuisibles et Imposés.

Quatre élu-e-s ont donc présenté leurs projets, nous éclairant tour à tour sur les bénéfices environnementaux, touristiques, économiques ou humains qui en découleraient.

Les nominés étaient:

  • L'autoroute A51
  • Le téléphérique Grenoble-Vercors
  • Le TGV Lyon-Turin
  • L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Le trophée gracieusement offert par la société VINCI, n'a pas été remis à son projet chouchou "Our-Lady-of-the-Landes International Airport", non ! VINCI l'a gardé pour lui...

Ah bon? Cette mascarade participative a donc servi à rien ? Et les élu-e-s ? NOS élu-e-s ? Nos représentants ont vraiment failli se fâcher à la fin mais VINCI les a rassuré : à la fin de leurs mandats respectifs des chaises dorées de consultants les attendent au sein de ses filiales VINCI Energies, VINCI Facilities, VINCI Construction et VINCI Immobilier.

Pas beau la vie ?

Si! Merci qui ? Merci Vinci !

Et vive le PPP - partenariat public privé ! Le champagne coule à flot !

Pim, Pam, Poum!

Quant à La Combatucada qui a fêté l'événement avec les citoyens satisfaits, elle s'est vu remettre un chèque de 160 Milliards de Dollars des mains de la représentante de VINCI que l'on ne remerciera jamais assez.

trophee_projets_inutiles

Galerie

Journée de la terre palestinienne 23/03/13

2013-03-24 13:50:15

A l'appel du collectif France-Palestine, la journée de la terre palestinienne a été organisée ce samedi 23 Mars.

Elle a rassemblé quelques centaines de manifestants venus dénoncer le vol de la terre et de l'eau palestinienne par les colons. La déambulation est partie de la Place Félix Poulat, emmenée par la Combatucada dans les rues piétonnes de Grenoble, en scandant slogans et revendications contre l'oppression et l'humiliation subies par le peuple Palestinien. Le périple, entrecoupé de prises de parole en des lieux clés tels que fontaines ou autres enseignes de téléphonie mobile, s'est terminé une bonne heure plus tard.

http://www.afps-isere-grenoble.org/

Journee Terre Palestinienne 23/03/2013

Merci MÔsieurDuf

Violences faites aux femmes 14/02/2013

2013-02-17 09:53:00

La Combatucada a été contactée par l'association Osez le féminisme pour mettre l'ambiance autour du flashmob contre les violences faites aux femmes ce Jeudi 14 février sur la place Saint-André à Grenoble.

 Il s'agissait d'une mobilisation internationale : http://onebillionrising.org/

Site français : https://1billionrisingfrance.wordpress.com/


One Billion Rising à Grenoble : Haka contre les... par osezlefeminisme38

Chauffage juste & solidaire 19 Novembre 2012

2012-11-20 14:38:12

En ce 19 Novembre 2012, nous avons été interpellés comme l'année dernière par le collectif pour un "Chauffage Juste & Solidaire", afin de faire entendre aux élus les revendications de plusieurs associations (CNL,CLCV, CST).

Une centaine de manifestants s'est  donc rassemblée devant la mairie au cours du conseil municipal pour réclamer un remboursement du trop perçu de la  Compagnie de Chauffage Intercommunale de l'Agglomération Grenobloise et des tarifs de chauffage urbain plus justes, service public oblige. Un groupe restreint de Combatucadiens s'est muni de ses instruments pour aider les flambeaux des manifestants à réchauffer l'ambiance. Les slogans scandés en rythme ont semble-t-il déranger nos élus, espérons maintenant une réaction de leur part.

TractChauffageUrbain191112

Quelques liens :

http://alpes.france3.fr/2012/11/20/chauffage-urbain-manifestation-en-marge-du-conseil-municipal-de-grenoble-146576.html

http://grenoble.indymedia.org/2012-11-12-Pour-la-baisse-des-tarifs-du

 

"Le Postillon" n°18 paru en décembre 2012 a également consacré une page à cet évènément.

Pique-nique des Sans-Papiers 20 Juin 2012

2012-06-21 10:47:21

Pas de répétitions pour la Combatucada en ce mercredi 20 Juin, puisque les 9 Combatucadiens disponibles se sont rendu Place de Verdun, pour proposer quelques morceaux devant la préfecture, toujours aussi réticente à régler la question des demandeurs d'asile et des sans-papiers.

 PiqueNiqueSansPapiers20Juin2012

http://www.ciip.fr/

1er Mai 2012

2012-05-09 16:21:44

Après avoir défilé de la Gare au jardin de ville, la Combatucada s'est rassemblée en fin de manifestation, pour proposer quelques-uns de ces morceaux au public venu manifester en masse avant le deuxième tour des élections présidentielles.

 

Un des anciens membres de la Combatucada, nous a fait le plaisir de réaliser cette vidéo :

Droit au logement et à l'hébergement 27 mars 2012

2012-03-25 11:28:04

Médecins du Monde appelle à un rassemblement le *MARDI 27 MARS de 12H30 à 13H30*, sur la place Félix Poulat à Grenoble pour dénoncer la fin du dispositif hivernal (le 27 mars au matin, fin du "Plan Hiver", on remet à la rue toutes les personnes hébergées-soit au moins 200).

 

DroitLogementHebergement 27.03.2012


COMMUNIQUE DU 20 MARS 2012


Nous, professionnels de l'urgence sociale, dénonçons avec colère le scandale du non respect de la loi par l'État en matière d'hébergement et de logement !


Malgré que soit inscrit dans le Code de l'Action Sociale et des Familles que :
« Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d'hébergement d'urgence ». Art. L 345-2-2,
« Toute personne accueilie dans une structure d'hébergement d'urgence doit pouvoir y bénéficier d'un accompagnement personnalisé et y demeurer, dès lors qu'elle le souhaite, jusqu'à ce qu'une orientation lui soit proposée.» Art. L 345-2-3 ;

Malgré que le Conseil d'État, dans sa décision rendue le 10 février 2012, ait reconnu le droit à l'hébergement comme une liberté fondamentale;

L'État s'évertue à piétiner la loi de façon inacceptable et contre productive en terme de dépenses publiques.

Des centaines de personnes ont déjà commencé à être jetées à la rue. D'autres les y rejoindront dès la fin du mois de mars, condamnées à recommencer fatalement le cycle infernal de la recherche d'un hébergement ou d'un logement. Ces remises à la rue sont hors la loi !

Nous exigeons la poursuite de l'hébergement des personnes accueillies dans le cadre des dispositifs hivernaux !

Parce que ces remises à la rue nous rendent impossible l'exécution des missions qui nous sont confiées (mise à l'abri, prendre soin et accompagnement social...) ;

Parce que nous ne nous tairons jamais pour ne pas être les complices silencieux du mépris de l'État face aux droits des personnes ;


En écho à l'appel du Collectif National des Professionnels de l'Urgence Sociale, les acteurs bénévoles et salariés de l'urgence sociale en Isère se mobilisent le MARDI 27 MARS 2012 et appellent à un rassemblement de 12h30 à 13h30 place Félix Poulat

Ce rassemblement sera suivi d'un débat autour de la question de l'hébergement : législation et non recours ­ ce débat aura lieu à 15h en présence de l'ODENORE (Observatoire DEs NOn REcours aux droits et Services) ­ dans la salle du GOULP 21 rue Christophe Turc 38100 Grenoble*.

*depuis le centre ville de Grenoble : bus N°13 direction Pont de Claix ­ La Luire. Arrêt : Christophe Turc.


Nous demandons :

- Conformément à la loi, la non remise à la rue des personnes hébergées dans le cadre du plan froid ;

- L'application immédiate de l'objectif « 100% des demandes d'hébergement pourvues » ;

- Un engagement concret en matière de création de formes de logements adaptés et donc un réel financement de la stratégie nationale du « logement d'abord ».


L'État a l'obligation d'adapter les moyens aux besoins qui explosent en ces temps de crise. La Cour des Comptes ainsi que le dernier rapport parlementaire sur le sujet le soulignent à juste titre.

Nous n'accepterons jamais d'abandonner sur le pavé des hommes, des femmes et des enfants dont on bafoue une liberté fondamentale !

Nous interpellons publiquement les citoyens, élus, candidats à l'élection présidentielle sur les enjeux ayant trait aux fondements du pacte républicain de notre pays.



Voici le mail de Médecins du Monde pour un rappel des infos : Pour info et éventuellement participation + relai de l’info Un grand merci !

Angélique Véré

Médecins du Monde

Bonjour à tous,

Comme convenu, une réunion de préparation pour une mobilisation suite à l’appel des professionnels de l’urgence sociale, s’est tenue ce jour entre 12h et 13h30 à Médecins du Monde et a réuni une dizaine de personnes de 5 structures différentes. Nous étions tous d’accord sur le fait qu’il fallait initier un mouvement sur Grenoble, pour dénoncer le non respect de la loi par l’Etat (et donc la Préfecture) en matière de logement et d’hébergement.

Nous vous proposons une mobilisation en deux temps : Nous demandons à chacun des participants de venir munis d’un mot imprimé sur une feuille A4 ou A3 ; nous avons choisis les mots « Hébergement : continuité » et « hébergement : inconditionnalité » (voir en pièce jointe). Nous nous rassemblerons donc tous pendant une heure avec ces pancartes, des prises de paroles avec les médias seront organisées – nous souhaitons la présence d’un groupe musical pour assurer « l’ambiance » au sein de la manifestation – nous n’avons pas encore trouvé de groupe, toutes les propositions sont les bienvenues !!!!

Le rassemblement sera suivi d’une rencontre débat autour de la question de l’hébergement : cadre législatif et non recours – cette rencontre se tiendra au GOULP 21 rue Christophe Turc à Grenoble, à partir de 15h (en face des anciens locaux d’Un Toit Pour Tous) en présence de l’ODENORE et de David Laumet (ancien responsable de « la Place »). Nous avons également rédigé un communiqué de presse, calqué sur le modèle de la coordination nationale et allons l’envoyer à la presse locale – nous en imprimerons quelques flyers que nous distribuerons au grand public afin de les sensibiliser à minima – communiqué que vous trouverez en pièce jointe.

LA PROCHAINE REUNION DE PREPARATION SE TIENDRA LE LUNDI 26 MARS DE 12H30 A 13H30 DANS LES LOCAUX DE MEDECINS DU MONDE 19 rue René Thomas (quartier Europole, tram B Palais de Justice).

Pour que cette manifestation soit une réussite, nous vous invitons à relayer très largement cet appel à mobilisation. Solidairement


 

Chaine humaine anti-nucléaire 11 Mars 2012

2012-03-13 14:58:29

Ce Dimanche 11 Mars, la Combatucada a couvert une dizaine de mètres des 230 km de chaine humaine organisée dans la vallée du Rhône (région la plus nucléarisée de France) en solidarité avec le Japon qui a subi la catastrophe de Fukushima, voici tout juste un an.

 

Combatucda - ChaineHumaine11mars2012

 

En effet 9 combatucadiens ont défilé, instruments à la main, au côté de quelques 60 000 personnes venues de toute la France pour apporter leur soutien à la cause anti-nucléaire.

Galerie

{phocagallery view=category|categoryid=11|imageid=65}

 

Retrouvez toutes les informations sur :

http://chainehumaine.org/

http://sortirdunucleaire.org/

Chaine humaine anti-nucléaire 22 Janvier 2012

2012-02-04 18:09:15
Un collectif s'est constitué afin de mettre sur pied une chaine humaine pour sortir du nucléaire ; elle aura lieu le 11 mars 2012 (commémoration de Fukushima) le long de la nationale 7 entre Lyon et Avignon...

 

Pour la préparer et sensibiliser les citoyens, ce collectif organise une chaine humaine une fois par mois le dimanche de 15h à 17h dans une ville différente. A Grenoble, la chaine humaine du  22 janvier 2012 a rassemblé près de 1000 personnes

La participation de la Combatucada a semble-t-il été appréciée.

 

 

Liens :

 


Videos :

Chauffage urbain

2011-12-24 18:03:32

19 décembre 2011

 

Les sorties de la Combatucada débutent pour cette nouvelle saison avec une première intervention en soutien aux usagers Grenoblois qui n'apprécient guère les modifications tarifaires du chauffage urbain

Marche pour la dignité et contre la pauvreté-15 juin 2011

2011-06-16 18:02:32

Le collectif pour la dignité et contre la pauvreté a cette année choisi la date du 15 juin pour organiser sa traditionnelle marche...

Pour soutenir leurs revendications, la Combatucada a participé, en fin de marche, à la soirée festive organisée pour l'occasion au Jardin de ville.

marche-contre-la-pauvrete_image-gauche

 

7émes rencontres sur la traite négrière et l'esclavage - 10/05/2011

2011-05-28 11:57:24

Lors de la "Journée nationnale des mémoires de la Traite, de l'esclavage et de leurs abolitions" le Comité" Traite Négrière/ Esclavage" organise une marche aux tambours avec KALADJA et COMBATUCADA au départ de la Place Félix Poulat, jusqu'au parvis des Droits de l'Homme face à la plaque en hommage à Toussaint LOUVERTURE.

Cérémonie officielle en hommage aux victimes de La Traite négrière et l'Esclavage avec Allocutions de: M Destot (Député Maire de Grenoble), M (Préfet de l'Isère),M Raynaud (Président du CTNE), puis dépots de gerbes.

ctne2011

 

1er Mai 2011

2011-05-02 09:51:44

Quelques 2000 personnes seulement au traditionnel défilé de la fête du travail, ce n'est pourtant pas le soleil qui aura repoussé les manifestants, mais plutôt le hasard du calendrier et des vacances scolaires.

 

Merci à l'auteur de cette vidéo :

Manif contre le nucléaire 16 avril 2011

2011-04-16 17:41:33
Samedi 16 Avril 2011,

Tchernobyl - Fukushima

NUCLEAIRE? DEGAGE !

Suite à l'appel du collectif Sortir du Nucléaire Isère, signé par un grand nombre d'organisation, la manifestation contre le nucléaire du 16 Avril a rassemblée un grand nombres de personnes au départ de la Place Félix Poulat jusqu'au CEA.


 

 

26 avril 1986 : un réacteur, dont la réaction en chaine s'emballe, explose dans la centrale de Tchernobyl.

Bilan actualisé : un million de morts selon l'Académie des Sciences de New York, 800 000 « liquidateurs » irradiés ?

 

25 ans plus tard, cette catastrophe n'a pas servi de leçon.

 

L'accident majeur de Fukushima, différent de celui de Tchernobyl, est une fusion partielle du coeur par impossibilité de le refroidir. Le gouvernement japonais vient d'avouer que cette catastrophe continuera « pendant des mois », comprendre des décennies, à contaminer une région densément peuplée du Japon, ainsi que l'océan et les travailleurs qui se sacrifient comme à Tchernobyl.

 

Ce drame démontre une fois de trop qu'avec le nucléaire, le risque zéro n'existe pas.

Les catastrophes nucléaires rendent des territoires inhabitables pour des dizaines de milliers d'années. Rien n'est prévisible ni maitrisable en cas d'accident, au Japon comme partout dans le monde.

 

Peut-on accepter une catastrophe par génération ?

 

Nous, citoyens, associations, organisations syndicales et politiques, exprimons notre solidarité aux peuples victimes de la folie nucléaire. Nous n'acceptons pas les risques que font prendre aux futures générations les lobbys nucléaires.

 

En France, nucléaire = danger permanent !

 

A Grenoble même, le vieux réacteur de l'ILL représente un réel danger pour les habitants de l'agglomération.

Notre pays est le seul qui soit autant engagé dans l'impasse nucléaire : le Japon ne produisait « que » 29 % de son électricité par le recours au nucléaire, les USA 20 %... et la France 75 % !

Même sans accident, le nucléaire produit quotidiennement des déchets ingérables, radioactifs qui contaminent l'air, la terre et la mer sur toute la planète de façon irréversible et irrémédiable. (Le CEA Grenoble déverse son eau radioactive dans l'Isère et envoie ses tonnes de déchets contaminés dans l'Aube.)


Ce n'est qu'au bout de 30 ans de fonctionnement qu'on vient de découvrir que 34 réacteurs français sur 58 présentent de graves anomalies de sécurité de conception, doublées, sur 19 réacteurs, d'usure prématurée ,- ce qui pourrait entrainer un scénario à la japonaise de non-refroidissement, aggravé par l'utilisation du combustible MOX chargé en plutonium, très instable, très toxique ? pendant des millénaires. Le MOX : une innovation 100% française !

Enfin, les nucléaires civil et militaire sont liés : les recherches de l'un alimentent le développement de l'autre.

 

Tout était prévu ? sauf l'imprévu !

 

Les hommes politiques et les technocrates minimisent les risques afin de nous faire croire que le nucléaire serait LA solution :

 

-La solution pour garder l'indépendance énergétique française ?

C'est vite oublier que 100 % de l'uranium viennent de l'étranger, dont 30 % du Niger, où l'exploitation quasi-coloniale a de graves conséquences sur les populations et leur environnement.

-La solution pour limiter le réchauffement climatique ?

En réalité, c'est une technologie hors sujet et inefficace pour lutter contre l'effet de serre. Outre que le processus complet (de la mine d'uranium à la prise électrique) est producteur de CO2, 75% des gaz à effet de serre proviennent de secteurs sans lien avec la production d'électricité. Le nucléaire, c'est à peine 2,4 % de l'énergie consommée actuellement dans le monde. Même s'il devait se développer énormément dans le monde, ce serait trop tard et trop cher pour avoir un impact sur le réchauffement.

 

C'est une énergie ruineuse :

aux investissements de départ très couteux vont s'ajouter de plus en plus les coûts cachés ou mal estimés de prolongation de la durée de vie des centrales vieillissantes, ceux du démantèlement des centrales arrêtées et le stockage des déchets. (Combien vont coûter la surveillance et la gestion des déchets pendant des milliers d'années ?)

Investir dans le tout-nucléaire a bloqué le développement des autres technologies.

Et le système concurrentiel européen oblige EDF à brader le patrimoine public aux actionnaires privés (Poweo, GDF-Suez?).

Aussi, une augmentation des tarifs d'électricité de 25 % est prévue d'ici 2015.

 

Cette industrie a été imposée sans débats par le secret et les mensonges :

les incidents sont toujours minimisés, les conséquences jamais expliquées.

Que ce soit pour faire taire les opposants ou pour protéger les sites des dangers terroristes ou organiser des secours en cas de catastrophe, la société nucléaire est bien une société policière.

 

Sortir du nucléaire, c'est donc impératif ?.et c'est possible !

?en faisant évoluer notre mode de vie irresponsable qui génère le nucléaire à travers le gaspillage de la consommation, des choix technologiques aberrants et le pillage des ressources planétaires.

 

On sait sortir du nucléaire : des scénarios sérieux existent.

Cette démarche repose sur 3 piliers :

sobriété,

efficacité,

énergies renouvelables.

 

Sobriété : outre la responsabilité individuelle en matière d'économie d'énergie et de réflexion sur les vrais besoins, il est indispensable de lancer une politique publique qui passe par l'élimination des consommations «extravagantes» : par ex. panneaux de publicité lumineux consommant autant que 6 français réunis ; Minatec qui a fait augmenter la consommation électrique de Grenoble de 17 % ?

Un plan national de rénovation de l'habitat est nécessaire pour que chacun puisse bénéficier d'un logement économe en énergie.

 

Efficacité : on peut faire plus efficace que le nucléaire : pour fournir au consommateur un KWh de courant électrique avec le nucléaire, la chaine de production en nécessite 6 (de la mine d'uranium à notre prise électrique). En France, il y a autant d'appareils de chauffage électrique que dans toute l'Europe ! Et ils consomment la production de 10 réacteurs !

 

Énergies renouvelables : produire autrement de l'énergie, c'est décentraliser et diversifier les sources d'énergies en privilégiant les moins polluantes et celles qui se renouvellent : hydraulique, éolien, solaire thermique et photovoltaïque, bio-gaz et bois-énergie.

 

 

C'est dès maintenant qu'il faut planifier la sortie du nucléaire

en mettant en place un service public de l'énergie non concurrentiel et contrôlé démocratiquement.

 

 

 

Nous exigeons dans l'immédiat

  • l'arrêt de tous les projets électronucléaires en cours (EPR de Flamanville et Penly), ITER, Bure et les autres projets de stockage de déchets nucléaires)

  • le renoncement à la prolongation de l'exploitation des réacteurs ayant atteint les 30 ans de fonctionnement,

  • l'arrêt complet de tous les projets portés à l'étranger par l'industrie nucléaire française.

 

 

Changeons d'ère, sortons du nucléaire !

MANIFESTATION

le 16 Avril

à 15 h à Grenoble

départ Place Félix Poulat en direction du CEA

 

Premiers signataires : Sortir du Nucléaire 38, ADES, FRAPNA Isère, NPA, Fac Verte Grenoble, Amis de la Terre, les Alternatifs, ATTAC-Isère, Collectif « Ni nucléaire, Ni gaz de schistes »,CIIP, FASE, Europe-Ecologie-Les Verts 38, PCOF 38, SUD PTT, Parti de Gauche, Antigone

 


http://grenoble.indymedia.org/2011-04-12-Manifestation-contre-le-nucleaire

 


  Merci à l'auteur de cette vidéo:

 

Protestation répression "nuit solidaire du 30 mars"

2011-04-16 16:56:51

12 Avril 2011.

Suite à la répression policière durant la nuit solidaire du 30 Mars à la préfecture, une centaine de manifestants se rassemblent, Place Victor Hugo, pour réclamer l'arrêt des violences, pour dénoncer le mal-logement et le nucléaire.

Malgré un effectif très réduit et l'absence du professeur es-batook, la Combatucada s'est engagée dans une timide réprésentation. Tentative peu fructueuse, évoquant plutôt une catastrophe nucléaire dans une centrale aux multiples fissures. Mais bon, on a fait du bruit.

Carnaval de la Villeneuve 01/04/11

2011-04-08 11:36:42

 Pour le vendredi 1er Avril 2011, la Combatucada accompagne une soixantaine de percussionnistes, de 7 à 77 ans, issus des diverses associations de Batucada présentes dans le quartier : BatucaVI, Batucada du conservatoire, Batuc'ados, Batucada Famille, Batucada du Verderet, etc...


L'article récupéré sur le calendrier de http://infovn.free.fr/

CARNAVAL dans le parc

À la Villeneuve cette année, Monsieur Carnaval, fabriqué à la Cordée et à la MdH, entrera dans la peau d'un requin, 1er avril oblige. La déambulation, une vraie marée humaine défilera au son des batucadas. En apothéose, au milieu du feu de joie, sa Majesté Carnaval, dans un immense pied de nez, consumera les derniers frimas hivernaux, annoncera la douceur printanière et réchauffera le coeur des quartiers... avec le bonhomme Carnaval réalisé par les enfants des centres de loisirs.


Stop aux caméras 28/03/2011 Fontaine

2011-03-30 10:35:14

La Combatucada se joint au collectif "Stop caméras 38", ce lundi 28 Mars 2011, sur le parvis de la mairie de Fontaine.


Les élus fontainois ont annoncé l'installation prochaine de caméras de vidéosurveillance sur leur commune. Vous trouverez ci-dessous un appel à se rassembler devant le conseil municipal de Fontaine le lundi 28 mars de 18 à 20H pour s'opposer à cette décision.

Cet appel, lancé par le collectif "stop caméras 38", est soutenu par diverses associations, et par de nombreux habitants de Fontaine. Il est distribué à partir d'aujourd'hui dans les boîtes aux lettres, sur les marchés, chez les commerçants, et dans les locaux des associations de Fontaine. Merci de le relayer de votre côté !

Le collectif "stop caméras 38"

appel stop caméras 38


Les militants du collectif "Stop caméras 38" et des habitants s'étaient réunis sur le parvis de l'hôtel de ville de Fontaine pour protester -avant le conseil municipal- contre l'installation de caméras de surveillance. Si la mairie insistait dans un communiqué sur la "concertation étroite menée avec les habitants", certains d'entre-eux n'étaient visiblement pas d'accord.


Un article sur la manifestation de PMO:

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=311

Semaine de la solidarité internationale 2010

2010-11-13 00:00:00

Semaine de la solidarité internationale 2010

Samedi 13 Novembre, la Combatucada accompagne diverse associations grenobloises pour le lancement de la semaine de la solidarité internationale, le défilé a arpenté les rues piétonnes grenobloises durant deux bonnes heures, le temps de distribuer tracts et informations sur le déroulement de cette semaine...

 

SemaineSolidariteInternationale2010_04


Edito du site de SSI:

Si les crises actuelles exacerbent les tensions et le repli sur soi, elles représentent aussi de formidables occasions de prises de conscience et de créativité pour refuser l'inacceptable. Ici, face aux délocalisations et menaces sur les systèmes de solidarité ; là-bas, face aux pillages des ressources et aux violations des droits fondamentaux? les populations s'organisent. Nos interdépendances deviennent alors sources de rencontres, d'alliances et de transformation sociale. Car la solidarité internationale, c'est aussi cela : une solidarité entre celles et ceux qui, ici comme là-bas, rêvent, luttent et agissent pour plus de justice. Une solidarité en actions incarnée par nos choix personnels et collectifs.

La Semaine de la solidarité internationale, du 13 au 21 novembre 2010, est l'occasion de s'informer, d'exprimer ensemble notre solidarité, et d'agir concrètement pour un monde plus juste !

http://www.lasemaine.org/


Manifestation 12 Octobre 2010

2010-10-27 10:39:51

 

 

Le 12 Octobre, la Combatucada fait profiter les manifestants Grenoblois de ces rythmes endiablés :

combatucada_manif191010_1

combatucada_manif191010_2

Manifestation Retraites 23/09/10

2010-09-30 10:44:56

Une dizaine de membres de la Combatucada s'est mobilisée ce jeudi 23 septembre 2010, pour accompagner la manifestation contre le projet de loi sur les retraites.

Audibles à différents carrefours, les rythmes de nos percussions brésiliennes ont donc accompagné le long cortège de Chavant à la Préfecture.

Xénophobie et politique du pilori 04/09/2010

2010-09-08 14:17:14

Le 4 Septembre 2010, précisément 140 ans après la fondation de la 3ème république, les membres de notre batucada se mobilisent et participent à l'appel citoyen contre la xénophobie et la politique du pilori.

Comme les nombreuses organisations à l'origine de cet appel, nous refusons que le pouvoir en place assimile immigration et délinquance, qu'il stigmatise des millions de personnes en raison de leur origine ou de leur situation sociale, qu'il bafoue la constitution et les principes fondamentaux de cette république qui assure "l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion". Nous refusons que la politique sécuritaire actuelle stigmatise les communautés Roms, les gens du voyage, les Français d'origine étrangère menacés d'être déchus de leur nationalité ou les parents d'enfants délinquants.

Notre cortège est donc parti de la Villeneuve, pour en rejoindre un autre venant de la gare puis a continué sa progression jusqu'à la Préfecture.

4sept

 

Marchons sur la préfecture 2010

2010-07-04 09:15:42

Pour la marche sur la préfecture 2010, plusieurs convois partant de divers lieux de Grenoble, déambulent pour rejoindre la place de Verdun où a lieu le pique-nique solidaire annuelle...

La Combatucada se joint aux habitants de la Villeneuve pour une longue déambulation, rafraîchie à mi-chemin par de grosses gouttes orageuses qui claquent sur les surdos.

marchons_sur_la_prefecture_300610

19/20 Grenoble du 30 Juin:

Soir3 Alpes du 30 Juin:

 

Marche pour la dignité et contre la pauvreté 2010

2010-07-04 07:25:03

Cette année encore, le collectif pour la dignité et contre la pauvreté organise des marches départementales du 30 Juin au 1er Juillet , puis régionales le 2 et 3  Juillet. La combatucada a été sollicitée le 30 Juin pour accompagner le collectif et les militants de diverses associations participant à cette marche, lors de son passage de Grand Place au Parc de la Villeneuve.

Galerie {phocagallery view=category|categoryid=8|limitstart=0|limitcount=0}

 

 

Fête de quartier Village Olympique Vigny-Musset

2010-06-23 13:52:27

Le 12 Juin 2010, accompagnée de jeunes percussionnistes à la carrière très prometteuse: "la Batuc'amis" qui gravite également vers le quartier Villeneuve pendant ses répétitions, la Combatucada participe à la fête de quartier Village Olympique, Vigny-Musset et déambule de la Placette Prémol où se termine l'apéritif, pour rejoindre le pique-nique au Jardin des poètes. Ambiances chaleureuses et familiales étaient au rendez-vous.

Quelques vidéos envoyées par nos nombreux fans:

 

http://www.youtube.com/watch?v=HS6fRqMSDaQ

http://www.youtube.com/watch?v=ClrFo7BoMSY

http://www.youtube.com/watch?v=XXtXs4S4GOk


Manifestation 27 Mai 2010

2010-05-27 00:00:00

6 000 à 25 000 personnes ont défilé ce jeudi matin dans les rues de de Grenoble, pour manifester contre la réforme des retraites. Le cortège appelé à manifester par diverses organisations syndicales s'est donné rendez-vous à la gare à 10 heures pour rejoindre la place de Verdun quelques heures plus tard.


Une douzaine de ces manifestants ne portaient aucune banderoles revendicatives, ceux-ci ont préféré soutenir le cortège munies de percussions bruyantes et Brésiliennes : les Combatucadiens.

Collectif RESF Ecoles Millet-Aubrac 28 mai 2010

2010-05-28 00:00:00

Vendredi 28 mai 16h30:

Le collectif des écoles Millet-Lucie Aubrac à Grenoble vous invite à vous rassembler pour demander la régularisation de deux familles...

La Combatucada participera à ce rassemblement.

 

Seulement 9 membres de la Combatucada ont pu se rendre à ce rassemblement pour jouer devant les enfants et les parents d'élèves, venus défendre cette cause. Percussions brésiliennes et musique bretonne ont rhytmé tour à tour cet aprés-midi festive.

Draps Blancs 29 Mai 2010

2010-05-29 00:00:00

Non, nous ne supporterons pas pareille inhumanité près de chez nous sans réagir...
Oui, ce qui vient de se passer à Villeneuve est particulièrement choquant !


Ali et Youssef, élèves à l'école élémentaire du Lac, orphelins de père très jeunes, avaient retrouvé un papa 2 ans plus tard, en 2006. En effet, les efforts de Samira et Mohamed, mariés en 2008, tendaient à constituer une famille légitime en France pour assumer l'éducation de ces deux enfants. Mais Mohamed, qui assure à présent leur charge, vivait en France sans papier depuis 6 ans dans l'attente d'une régularisation. Il a été arrêté ce 10 mars 2010 chez lui à La Villeneuve, devant leurs enfants, conduit en centre de rétention et expulsé en Algérie le 17 mars. Samira, disposant d'un titre de séjour, doit maintenant se débrouiller seule avec ses deux enfants très attachés à leur papa, Mohamed. La famille est dans l'attente des échéances des requêtes juridiques légitimes pour lesquelles l'avocate est totalement confiante. Cette brutale et longue séparation pour attendre la fin d'une procédure n'a donc pas de sens, sauf, sans doute, à gagner des points dans la course à l'exclusion des étrangers.
Signez la pétition au stand sur le marché chaque mercredi et samedi matin (elle recueille déjà plus de 600 signatures).
Accrochez des draps blancs aux balcons-fenêtres pour rendre visible la protestation de Villeneuve.
Et amplifions ce mouvement !
Grande manifestation à Villeneuve le samedi matin 29 mai, départ vers 10H et rassemblement à 11H30, place du marché
Participation de la combatucada et de la chorale des Barricades- invitation des médias

Tract PDF


Coucou les ami-e-s,

Honnêtement, je trouve qu'il est très bien fait ce reportage. On en a
même remercié les auteurs par mél ...
{youtube}00FdI97b6qQ{/youtube}


http://info.francetelevisions.fr/video-info/player_html/index-fr.php?id-video=cafe_HD_1900_grenoble_jtregional_290510_29052010193409_F3&chaine=&id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_REGIONALES_ALPES&ids=&timecode=false&sequence=false

Par contre, décidément ... quel drôle de journalisme au Daubé : j'étais
pas loin de faire l'article (après avoir fourni les photos)...

Solidairement, Willy



Compte-Rendu réunion "Ripostons !" du 31 mai 2010 (Resf Villeneuve) :

 

- actualisé suite à la réunion Resf Isère quant à l'action "Marchons sur la Préfecture !"-

 

 

1) Point sur le rassemblement du 29 mai :

Un premier point a donc été fait sur le rassemblement qui nous a réuni samedi 29 mai en matinée. Les échos (publics, médiatiques, militants, ?) sont excellents. C'est vrai que c'était une belle manifestation structurée, dynamique, panachée, émouvante et tout et tout.

Ceci dit, plusieurs personnes ont relevé, à commencé la famille, bien représentée à l'occasion de cette réunion ? que les communautés maghrébines étaient peu représentées. De même que les autres communautés (noires-africaines, asiatiques, ?). Cf plus loin

Les médias étaient eux bien présents et les reportages assez bien faits : France 3 Alpes (diffusion en soirée + remonté le lendemain pour France 3 Rhône-Alpes Auvergne), GreNews (où la part belle était laissée à la famille de Mohamed et aux habitants du quartier) ; France Bleue (avec une montée sur France Info). Enfin, le Daubé ne s'est pas donné la peine de se déplacer et nous a sollicité pour l'envoi de photo et un entretien par téléphone pour réaliser un article pas "folichon" ? (vraiment, quel drôle de journalisme !).

Les vidéos (France 3 et GreNews), voire quelques photos, doivent être placées cette semaine sur le site de RESF 38 (http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique48.html) à la rubrique Médias.

2) Suites à donner à l'action :

- Arrêter l'opération "Draps Blancs sur la Villeneuve" ? N°1 ? car comme tout le matériel est dispo. (pancartes, banderoles, draps, bandes de tissu, ?) ? d'autres opérations peuvent être envisagées

- Adresser un coup de tél. au Préfet cette semaine quant à sa réponse à notre demande d'audience

- Envoyer une correspondance à Mohamed en Algérie pour le rassurer sur tout ce qui est fait ici à Grenoble (+ vidéo, audio, ? en ligne) car il n'est pas dans la plus grande forme qui soit

- Travailler encore plus en synergie avec les autres groupes de soutien aux SP en lutte à Grenoble et plus

- Lancer la pétition Ali et Youssef dans nos réseaux familiaux, personnels, professionnels, ?

- Ecrire une lettre à Carla Bruni-Sarkozy de la part des enfants K. (+ ami-e-s de l'école du Lac)

- Faire remonter cette mobilisation au niveau départemental, régional et national

- Participer à un stand "Ripostons ..." à Quartiers Libres le 05 juin : mettre en place un doodle pour connaître les dispo. Des un-e-s et des autres entre 13h et 17h (+ installation). Un-e membre de la famille sera présent-e toute la journée. Manifestez-nous !

- Maintenir un stand hebdomadaire "Ripostons" le samedi matin pour montrer notre détermination et notre persévérance à obtenir le retour de Mohamed et à refuser toute expulsion sur le quartier (en partenariat mensuel avec la table mensuelle "Résistons" qui se tient le troisième samedi du mois)

- Etre présent le jeudi matin (entre 10h et 12h) sur le marché, jour où sont beaucoup plus présentes les communautés maghrébines, peu présentes au rassemblement du 29 mai (la famille prend en charge cette présence, à laquelle tout le monde est convié de participer aussi avec elle)

- Obtenir une attestation municipale correspondant aux 12 mois de justificatifs de salaire au SMIC nécessités pour déposer un dossier de demande de regroupement familial (et non simplement de 3 mois).

3) Franchissement du "niveau 2" :

En effet, en l'absence d'une réponse positive et rapide de la Préfecture, comme déjà discuté auparavant, il est convenu de passer à un autre niveau de mobilisationS dont les actions ne seront pas décrites ici mais qui s'avéreraient plus "radicales", pour certaines. Ceci dit, une réponse serait en cours de rédaction en préfecture.

D'ores et déjà, à notre appel, une nouvelle opération synergique-unitaire va être lancée. En effet, le mercredi 30 juin prochain a lieu le pique-nique annuel de soutien au SP. Le collectif Resf Villeneuve et ami-e-s va développer une nouvelle opération "Draps Blancs" qui s'intitulera "MARCHONS SUR LA PREFECTURE !!!"

Il s'agira comme cela a été évoqué lors de notre petite réunion locale de marcher sur la Préfecture avec banderoles, pancartes, slogans, fanfares, ? en provenance de chacun de nos quartiers (et même de la gare de Grenoble pour les groupes extérieurs à Grenoble) et en direction de la place de Verdun. Ceci se passera dans la matinée du mercredi 30 juin et aboutira à l'habituel pique-nique. Cela a reçu un écho très favorable à la réunion départementale Resf 38. Un appel consultatif plus large est lancé sur la liste RESF38 et ami-e-s.


CTNE 10/05/10

2010-05-10 17:33:10

Michel RAYNAUD, président-coordinateur du Comité Traite Négrière et Esclavage, et Milo VOUIMBA, musicien du groupe Kaladja, nous ont invité à contribuer différemment à la marche aux tambours qui lie la Place Félix Poulat au Parvis des Droits de l'Homme depuis plusieurs années au mois de mai et plus particulièrement depuis que notre ancien Président Chirac a choisi en 2006 la date du 10 mai pour commémorer les mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions.

 

Pour rappel, rien à voir ou presque avec le 10 mai 1981, la date a été choisie après avoir reçu le Comité pour la Mémoire de l'Esclavage présidé par Maryse Condé, qui avait préconisé, dans un rapport rendu public en avril 2005, la date du 10 mai qui correspond à l'adoption définitive, en 2001, de la loi Taubira reconnaissant la traite et l'esclavage comme crimes contre l'humanité.
Ce Comité, le C.T.N.E. (auquel Afric'Impact, avec le C.I.I.P. et d'autres, participe depuis le début) est un collectif important et fort de la scène associative grenobloise. Il est à l'origine de la difficile pose sur le Parvis des Droits de l'Homme de l'une, voire de la première, plaque Toussaint Louverture (et non seulement de la classique plaque blanche Victor Schoelcher) en France métropolitaine.

Ce fut donc un défilé relativement humide. La pluie aura empêché certains de nos amis de Kaladja de se joindre à nous comme prévu pour cette déambulation (percussions en peau oblige), mais suite aux commémorations, nous avons pu profiter, au sec, de leurs rythmes endiablés et Antillais (J'ai une touche SUPPR sur mon clavier, au cas où certains n'apprécient guère mon humour peu onéreux).

Rassemblement contre les problèmes de logement 24 Mars 2010

2010-05-08 03:40:26

APPEL en direction du maximum d'organisations associatives, syndicales et politiques: Aujourd'hui, à quelques jours de la trève hivernale, il y a déjà des DIZAINES DE PERSONNES, dont des FAMILLES ET DES MINEURS ETRANGERS qui SONT A LA RUE, qui ne trouvent pas de place dans les centres d'hébergement d'urgence. Dramatique, insupportable, honteux...on ne sait plus quels termes utiliser...C'est principalement l'ETAT et son représentant le PREFET de l'ISERE qui est/sont RESPONSABLES de cettte situation inouïe...

RASSEMBLEMENT, avec une COUVERTURE, devant la Préfecture MERCREDI 24 MARS à partir de 17H . IL FAUT QUE NOUS SOYIONS DES CENTAINES à exprimer notre indignation et surtout à EXIGER l'OUVERTURE IMMEDIATE de places (il y en a dans certains centres...)... et le Préfet doit exercer enfin son DROIT DE REQUISITION.


La combatucada accompagne plus d'une centaine de personnes venues manifester contre les problèmes de logement à Grenoble. Rassemblés derrière Jo Briant, un groupe de délégués a pu rencontrer le secrétaire général adjoint de la préfecture.

Manifestations du 23 Mars 2010

2010-03-25 15:19:39

Emplois, salaires, retraites et pouvoir d'achat étaient les chevaux de bataille des cinq syndicats appelant à cette journée de manifestations et de grève du 23 Mars 2010...

La Combatucada défile bruyamment parmi le cortège des manifestants, accompagnée de membres de la Batook et de la batucada du conservatoire.

 

Galerie

 

Journée Internationale des femmes 2010

2010-02-03 15:27:23

La Combatucada accompagnée de membres du Planning Familial ont proposé une déambulation festive dans les rues piétonnes du centre ville de Grenoble, le lundi 8 Mars 2010 à 19h30 pour fêter ensemble la journée internationale des femmes.

 

 

Un cortège petit et festif d'une quelque cinquantaine de personnes a donc défilé jusqu'à un arbre confectionné par Insolant'Image qui attendait au Jardin de Ville, pour y déposer idées et paroles. Après seulement quatre ou cinq répétitions, quelques membres du planning familial ont donc pu accompagner la Combatucada ce lundi 8 Mars, pour cette déambulation sonore. Malgré le froid, munis de tamborims et agogos, ils nous ont fait le plaisir de défiler avec nous en public pendant une large demi-heure, au rythme de notre samba et de notre "bagad".

 

Il en est question à 4 minutes 40 sur cettte vidéo :

WebJT de mars de Pigemag.com
envoyé par pigemag2008. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Manifestation 19 Mars 2009

2009-03-31 09:29:17

Comme beaucoup de ses concitoyens, la Combatucada reste mécontente des réponses gouvernementales à la manifestation du 29 Janvier. La Combatucada défile donc de nouveau dans les rues de Grenoble en musique, avec quelques 60 000 manifestants selon les organisateurs.

Encore pour elle une bonne occasion de roder ses morceaux entre les rails du tramway.

 

Ambiance :

{play}http://lacombatucada.free.fr/images/stories/audio/SonBatookManif190309.mp3{/play}

Manifestation 29 Janvier 2009

2009-02-13 12:46:25

Lors de la manifestation du 29 Janvier 2009, la Combatucada défile aux côtés de la Batook de Grenoble, qui est venu grossir le nombre de manifestants d'une vingtaine de ses membres accompagnés de leurs instruments. Les Combatucadiens, très bien accueillis, ont donc suivi une belle leçon de Batucada.

Multo abrigado à la Batook !

Galerie

Manifestation en soutien aux sans-papiers

2009-02-13 12:01:05

En Juillet 2008 la Combatucada, défile en musique pendant la manifestation en soutien aux sans-papiers.

Tract d'appel :

Face à la politique inhumaine et honteuse en matière d'asile et d'immigration (chasse aux sans papiers, contrôles au faciès, terrorisation des étrangers déboutés de leur demande, enfermement et entassement dans les centres de rétention?)

Nous n'avons pas de photos, mais un enregistrement audio de mauvaise qualité :

{play}images/stories/audio/Combatucada2008SansPapiers.mp3{/play}

 


Grand PIQUE-NIQUE SOLIDAIRE
Mercredi 2 juillet 2008
de 18H30 à 22H
Place de Verdun  Grenoble
Stands, animations, prises de parole, chorale, musique... et buffet/buvette


Chacun-e est invité-e à apporter son pique-nique et, s'il en a, son instrument de musique?


A l'appel de :Les Amoureux au ban public-  Coordination iséroise de soutien aux sans papiers, RESF 38, SOLEX, Collectif échirollois de soutien aux sans papiers,  Collectif des isolé-e-s, Collectif de soutien aux réfugiés politiques algériens, APARDAP (Association de Parrainage républicain des demandeurs d'asile et de Protection)

Contact : CIIP 04 76 87 59 79
Face à la politique inhumaine et honteuse en matière d'asile et d'immigration (chasse aux sans papiers, contrôles au faciès, terrorisation des étrangers déboutés de leur demande, enfermement et entassement dans les centres de rétention?)

 

Non à Edvige

2009-02-10 13:28:52

La Combatucada défile sous la pluie le 16 Octobre 2008 pour le comité isérois Non à Edvige :

"Edvige" c'est fini ! Mon Oeil...

Plus de 200 000 signatures, en deux mois, pour dénoncer le fichage généralisé et arbitraire de la population répondant du doux n om d'« EDVIGE » (Exploitation docu mentaire et valorisation de l'information générale). Étaient susceptibles d'être fichés : mineurs de plus de 13 ans soupçonnés de porter atteinte à la sécurité, militants syndicaux, politiques, associatifs, personnes engagées dans des mouvements religieux?, bref chacun, chacune et les autres

 

À la suite, Nicolas Sarkozy a tenté une opération de désamorçage. Ne seraient plus recueillies les données relatives à la « santé» et à l'« orientation sexuelle.Mais par dérogation aux lois en vigueur, les données relatives aux « origines raciales ou ethniques », aux « opinions politiques, philosophiques ou religieuses ou à l'appartenance syndicale des personnes » seraient autorisées dans le projet de nouveau décret.

 


(Exploitation documentaire et de la valorisation de l'information relative à la sécurité publique).

L'essentiel demeure

Ainsi, pourraient être fichés :

 

Toutes les personnes « dont l'activité individuelle ou collective indique qu'elles peuvent porter atteinte à la sécurité publique » (article 3 du projet de décret), c'est- à-d ire tout un chacun; les mineurs de plus de 13 ans, au même titre que les majeurs (article 5 du projet).

Oui, nous avons raison de nous opposer à « EDVIGE » et à sa soeur jumelle « EDVIRSP » :

Fichage à l'insu des personnes;

 

Fichage à vie, sauf dans certaines conditions pour les mineurs;

 

Fichage dont l'opportunité est laissée à la seule appréciation des services de police.

 

Fichage arbitraire et systématique ! Pour être fiché, il suffira que les services de police pensent, sentent, hument, soupçonnent que vous êtes susceptibles de porter atteinte à la « sécurité publique », sans même qu'une infraction ne soit relevée à votre égard.

Quel changement par rapport à « EDVIGE » ?

 

Finalement quelques variations de formulation : ne nous laissons pas abuser !>

Nous refusons

Toute remise en cause des libertés individuelles et collectives

Toute société de surveillance

 

Retrait d' EDVIGE » - Non à « EDVIRSP »

 

Manifestation à Grenoble

 

Jeudi 16 octobre 2008 (jour de la « sainte Edwige »), à 18 heures, rue Félix-Poulat

Réunion publique à Grenoble

 

Jeudi 16 octobre à 20 h 30, salle 150, Galerie de l'Arlequin

 

Comité isérois NON à EDVIGE - contre le fichage généralisé

Soutenu par : (Les) Alternatifs, Attac-Isère, CIIP, Contre-pla quistes, Coordination isér oise de soutien aux sans papiers, FSU, LCR, Ligue des dro its de l'homme, LIFLP, Syndicat des avocats de France,?

 

NON au fichage généralisé de la population !

Navigation Combatucada Grenoble